REFLEXION

MASCARA : Une famille à l’abandon à Graia



La famille Zeglam, composée d’une mère ayant la cinquantaine, trois garçons dont les deux grands (25 ans et 24 ans) malades mentaux et une fille, tous les cinq vivants dans une seule pièce précaire avec un  toit ruisselant durant les journées pluvieuses. En 2012, le grand frère Benaoumeur qui avait quelque peu ses facultés a bénéficié d’une aide pour l’habitat rural sous le n° 8809 du 6/03/2012 et comme cette famille n’avait pas de terrain et que l’enfant est tombé subitement malade, l’aide des 700.000 DA fut annulée et cette famille se retrouve aujourd’hui condamnée à vivre dans des conditions déplorables avec deux handicapés à 100% sur les bras, la fille âgée aujourd’hui de trente ans joue le rôle de la mère pour venir en aide à ses frères mais dans quelle condition ? Kheira, la fille que nous avons rencontré pleurait à chaudes larmes, elle ne cherche qu’un logis pour abriter les deux handicapés, elle disait « quel sera le sort de ces garçons, si jamais les propriétaires venaient  récupérer leur maison ? »          

B. Boufaden
Mardi 21 Janvier 2014 - 17:35
Lu 72 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+