REFLEXION

MASCARA : Une aire de jeux ou un dépotoir sauvage ?



A la cité Chouhada qui se trouve juste à l’entrée de la ville de Tighennif, une aire de jeux qui a été aménagée il y a quelques temps, s’est transformée par la force du temps en un dépotoir sauvage pendant  que les instruments de jeux furent tout simplement saccagés dont il ne reste que les squelettes. L’endroit choisi ne répond pas à être une aire de jeux faute de la salubrité. L’espace d’aération restant entre les trois blocs de bâtiments du CFPA se trouve abandonné par le manque de civisme de ses occupants, les mauvaises herbes et les ordures donnent une image de désolation pour un lieu qui se trouve juste à l’entrée d’un établissement de formation professionnelle.
             

B. Boufaden
Vendredi 25 Juillet 2014 - 13:10
Lu 81 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+