REFLEXION

MASCARA : Quand le travail de postier devient pénible



MASCARA : Quand le travail de postier devient pénible
Pour le citoyen comme pour le postier, se rendre à la poste pendant n'importe quel jour de la semaine est devenu une punition, rester à l'intérieur quelques minutes c'est encore plus embêtant surtout en entendant ces vulgarités provenant des bouches des usagers comme des bouches des guichetiers. De voir ces magouilles qui se pratiquent par les préposés aux guichets et devant les soi-disant Inspecteurs qui assistent impuissant ces dames et demoiselles qui travaillent à leur guise tout en laissant des foules encombrant les guichets formées de vieux, Malades, fonctionnaires ou personnes pressées, sans être rappelées à l'ordre par MM. les inspecteurs. Un citoyen se permet de poser la question "quel est le rôle que jouent ces inspecteurs ? Ne sont ils pas chargés de l'organisation du travail, d'appliquer la ponctualité de l'ouverture des guichets, de régler tout litige entre le citoyen et les agents de la poste, d'interdire ces vas et vient de ces filles qui se promènent à travers les couloirs plus qu'elles ne travaillent? Monsieur le receveur qui passe son temps caché, assez paisiblement derrière son bureau à l'écart de tout problème, il ne sait rien et ne se rend compte de rien. Il ignore que les DAB ne fonctionnent pas, ces engins pour lesquels l'Etat a déboursé des sommes colossales pour rendre service au citoyen, il ignore la présence inutile des agents de sécurité derrière les comptoirs rodant autour des caisses pour servir dans la confusion leurs amies excitant ainsi les citoyens qui font la chaîne du matin au soir, alors qu'ils ont d'autres taches ailleurs. D'autre part, on constate que la Recette Principale de Mascara vit au dessus de ses capacités, elle a la charge de toute la wilaya. Tout le personnel de la fonction publique, les retraites, les militaires et para militaire, les universitaires et les démunis sont domiciliés au niveau du CCP et touts ces gens passent par la R.P de Mascara puisque le reste des bureaux de poste manquent de liquidité. Les gens viennent de Ghriss, Ain Fekan, O.Taria, Aoufs, Hachem, O.EL Abtal, Tighennif, El Bordj, Ain Fares et le reste des localités alors que le personnel des localités cités se tourne les pouces, la Poste de Mascara travail au système de deux équipes, même les bureaux des quartiers de la Zone 8, Bab Ali font le système de 8h à 12h et de 14h à 15h. « je suis retraité, avec mes collègues nous vivons ce problème depuis toujours mais durant l'AÏD de cette année, c'est un cas particuliers, cette fois on a été vraiment mal traités, humiliés à notre âge, que ce soit par les agents que par les jeunes qui nous traitaient de tous les noms et de tous les maux comme si les retraités sont une peste pour l'Algérie » déclara un vieil homme « je vois qu'on est entrain d'encourager les vols et les agressions avec ces rassemblements au niveau d'un seul lieu, pourquoi les autres bureaux de postes font les horaires de 8h à 12h et de14h à 17h? s’exclama un étudiant alors qu’une Postière dira qu’autre fois au temps des PTT. C’était le petit travail tranquille, aujourd'hui c'est le travail de l'ennui, on fait notre travail dans la pression, dans l'angoisse, abandonnée devant une foule déchaînée au vu d'un service mal fait et des usagers indisciplinés, on est insultées, menacée qui nous protège ? Un Responsable de la poste qui voulait garder l'anonymat disait "le problème c'est le manque de liquidité qui se fait sentir et qui pénalise tout le monde, si la BCA satisfait la commande, tous les bureaux de postes fonctionnent normalement et chaque citoyen se servira dans sa localité, mais puisque on reçoit 50% de notre commande de fond comment voulez vous que les postes fonctionnent ? Les citoyens passent leurs temps devant des DAB qui ne serviront jamais, les postes resteront submergées et tout le monde vive le stress faute d'une décision mal réfléchie.

B.Boufaden
Lundi 22 Novembre 2010 - 22:01
Lu 277 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+