REFLEXION

MASCARA : Quand des citoyens optent pour le précaire !

Au moment où plusieurs citoyens cherchent, par tous les moyens, à avoir un logement décent, les habitants des habitations précaires de la commune de Mamounia ont catégoriquement refusé des F3 préférant rester dans leurs demeures.



Ces derniers  ont introduit une affaire en justice contre la wilaya l’accusant de vouloir les déloger de leurs logements. Le même problème a été enregistré au niveau de la ville de Zahana. Sur les 45 familles recensées dans le cadre du RHP seulement 38 familles ont rejoint les nouveaux logements, le reste des habitants persiste dans son refus. Devant cette situation, le wali a esté ces gens en justice sous l’inculpation de mettre la vie de leurs familles en danger. A ce sujet, le wali dit « Aucun logement précaire ne doit rester debout si on applique l’égalité sociale et moi j’applique cette loi ». Au niveau de la ville de Mascara, on peut dire qu’il n’y a pas vraiment de besoin de logement dans le cadre du logement RHP, seules quelques habitations existent çà et là à travers la ville et qui vont être absorbées dans les prochains mois. Par contre certaines habitations servent de transit pour les arrivants, d’ailleurs plusieurs promotions ont transité par là, ces lieux doivent disparaitre pour éviter d’être loués à d’autres personnes pour que le problème soit réglé.

B. Boufaden
Samedi 4 Janvier 2014 - 16:56
Lu 35 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+