REFLEXION

MASCARA : Protestation des commerçants de Trig El Oued



Ayant été saisis par un huissier de justice leur notifiant la décision d’expropriation de leurs locaux commerciaux pour utilité publique, vu que ces locaux se trouvent sur le tracé de la double voie qui est en projet pour relier Ain Soltane au centre de la ville par « Rekaba », les propriétaires de ces locaux mal informés ont baissé rideaux pour mettre une banderole portant l’inscription « non à la hogra, nous voulons la présence du wali ». Suite à cela, nous avons rendu visite au P/APC de Mascara pour plus d’information, ce dernier nous a  dit « à ma connaissance, il y a démolition de 28 locaux commerciaux dépendant de la commune dont la location est arrivée  à terme et ne sera pas renouvelée. Les 56 autres locaux sont propriété de l’Agence Foncière qui les a vendus à leurs occupants qui sont actuellement en possession d’un acte de propriété dument notarié, pour plus de renseignements essayez de voir avec l’agence foncière, la DUCH ou les services du foncier » On apprend d’autre part que les locaux en question sont épargnés par le tracé de la voie et à leur places figurent 3 autres habitations et d’autres magasins au bas de la rue. Et que les commerçants délocalisés de Trig seront recasés dans d’autres lieux ou régularisés suivant la réglementation en vigueur. Au dernier moment, M. le DRAG par intérim a rendu visite aux protestataires et leur a promis qu’ils seront reçu par M. le wali dès que son agenda le lui  permet.                   

B. Boufaden
Dimanche 10 Novembre 2013 - 16:46
Lu 50 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+