REFLEXION

MASCARA : Près de 360 logements squattés par les citoyens à Sig

Pas moins de 360 logements situés au centre-ville de Sig, ont été squattés dans la nuit d’avant-hier aux environs de 21 heures par des citoyens. Cette situation allait dégénérer si ce n’est l’intervention énergique des forces de l’ordre. Des renforts ont été dépêchés de Mascara le même jour. Plus de 100 logements ont été libérés et l’opération de délocalisation se poursuit toujours.



MASCARA  : Près de 360 logements  squattés par les citoyens à Sig
La ville de Sig vient de connaître d’autres perturbations ces derniers jours, notamment celles qui ont émaillé la zone industrielle trois jours durant. Rappelons que la principale revendication des protestataires, était la présence du wali pour pouvoir lui faire part de leurs doléances, notamment certains dépassements commis par des responsables en matière de d’emploi et d’attribution de logements. Ils se disent lésés et marginalisés du fait qu’ils étaient les principaux artisans lors de la réalisation de cette importante unité de production de ciment blanc qui demeure l’unique en Afrique. Le second point concerne les bons de ciments qui sont délivrés d’une manière spéculative, sachant que l’Administration de la cimenterie a attribué ses dernier temps 40 postes de travail alors que les jeunes en exigent au moins 100. D’autre part, on apprend que quelques 60 ouvriers qui exerçaient au niveau du CIBA et qui n’ont pas perçu leurs payes protestent devant l’usine depuis hier. Toujours au niveau d’OGGAZ, les agents de sécurité, les ouvriers et les habitants du douar Ahl Ounane sont descendus au rond point pour bloquer la route pendant quelque temps et ont demandé la présence du chef de l’exécutif. Ce fut alors le chef de la daïra qui s’est rendu sur place et a fait part aux manifestations que le wali l’a délégué pour prendre acte de leurs revendications. Ce dernier a pris leur préoccupations en compte et des solutions seront trouvées dans les prochains jours, ces protestations revendicatives se ont déroulés pacifiquement sans les moindres dégâts ou accident. Chose promise chose faite. Le wali vient de désigner une commission au niveau de l’unité, composée de l’ANEM, l’inspection du travail et des représentants de la wilaya de Mascara, ceci suite aux anomalies constatées dès la première enquête effectuée. L’enquête suit son cours.

B.Boufaden
Dimanche 6 Mars 2011 - 10:45
Lu 1129 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+