REFLEXION

MASCARA : Où sont passées les archives de la C.R.M.A ?

Certains ouvriers agricoles qui viennent d’atteindre les 65 ans, l’âge de la retraite se trouvent confrontés au problème des numéros de leurs employeurs. Sachant que les employeurs de ces derniers ne sont autres que les domaines autogérés, qui ont été dissous dans leur totalité et que ces derniers dépendaient du régime agricole affiliés à la C.R.M.A, et comme la C.R.M.A a légué son passif à la CNAS, les archives semblent s’être volatisées sinon, c’est le personnel de la CNAS chargé de ces archives qui ne veut pas collaborer ou du moins faire son travail pénalisant ainsi des centaines d’ouvriers les mettant dans une impasse.



Aujourd’hui ils courent d’une administration à l’autre cherchant des moyens pour constituer leurs dossiers de retraite. Une dizaine de personnes se sont rendues à notre bureau pour exposer leurs préoccupations. « On est allé voir le bureau d’immatriculation au niveau de la CNAS, le chef de service nous a répondu en premier lieu que les archives de la CRMA n’existent pas, puis il disait qu’il est nouveau dans le service et ne savait rien de cette situation et qu’on devait patienter jusqu’à ce que l’argent chargé des archives rentre de son congé pour chercher ces numéros. Non satisfait de cette  réponse, on s’est rendu au niveau du S/Directeur que l’on nous annonce absent, et on  nous  oriente sur la C.N.R. Au niveau de cette caisse, les agents chargés de la réception des dossiers de retrait nous conseillent de remplir les imprimés en question et c’est à leur niveau que se fera la recherche des numéros des employeurs. A notre connaissance, des archives d’une telle importance ne doivent pas disparaître du jour au lendemain, allons voir les caisses des pays d’outres mers qui conservent les dossiers de l’ère coloniale et qui vous fournissent vos situations sociales telles qu’elles se présentent, par contre nos caisses cherchent à faire disparaître des archives qui peuvent pénaliser des familles entières. La CNAS semble ignorer l’importance du régime agricole qui englobait autrefois toute une population qui activait dans le secteur de l’agriculture. Ces gens qui furent orientés par les différentes restructurations soit vers la CNAS pour ceux ayant rejoint les autres secteurs et vers la CASNOS pour ceux ayant opté pour les exploitations agricoles. Aujourd’hui toute la main d’œuvre du domaine agricole a atteint l’âge de la retraite et chacun d’eux cherche le comment pour constituer son dossier de retraite et c’est pourquoi, ils se sont heurtés aux problèmes des archives qui sont égarés quelque part dans les sous sols de la CNAS. Si Ahmed disait « la caisse CNAS doit en principe revoir le problème de ces archives afin de les mettre en ordre ce qui va sans doute permettre à plusieurs personnes de faire valider leurs années de services pour prétendre à la retraite ».

B. Boufaden
Samedi 12 Octobre 2013 - 22:00
Lu 111 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+