REFLEXION

MASCARA : Les ‘’pyromanes’’ se déchainent sur la flore

Ces derniers temps on remarque certains actes de pyromanie dans la wilaya de Mascara dont les motivations sont incompréhensibles. Ces gens se permettent même en dérangeant la société, de procéder à des actes dénonciables à savoir, entre autres, le jeu avec des fumigènes dangereux.



Ces impulsions sont encore peu connues, mais il semble qu'il existe une composante environnementale qui intervient à la fin de l’enfance. Peu d'études systématiques rigoureuses ont été faites sur le sujet, mais une des hypothèses actuelles est qu'il s'agirait d'une façon de communiquer pour des sujets dont les compétences sociales sont mal développées, ou une forme de gratification sexuelle symbolique chez des personnes souffrant de frustration dans ce domaine (on parle aussi dans ce cas de paraphilie ). Selon le professeur Pierre Lamothe, psychiatre, les pyromanes sont souvent issus de milieux où ils ont eu à souffrir soit d'une excessive permissivité, soit d'une éducation exagérément répressive qui ne leur a pas appris dans un cas à réprimer, dans l'autre à exprimer leurs émotions. Les enfants pyromanes ont parfois des antécédents de cruauté envers les animaux, souffrent d'autres troubles du comportement et témoignent de difficultés d'apprentissage et du trouble déficitaire de l’attention.   La pyromanie juvénile est également parfois considérée comme un des trois symptômes permettant de diagnostiquer un risque de psychopathie (connus sous le nom de « triade de McDonald » D'autres études ont associé pyromanie et maltraitance infantile.  Ces personnes sont devenues des êtres nuisibles pour la société à travers leurs actes. Chaque soir un nombre de jeunes s’approvisionnement en ces tubes de danger et se placent sur leurs terrasses pour les lancer en l’air, et même en dérangeant l’entourage. Le plus grave c’est l’agression environnementale. Dans certaines villes, où il y a des arbres c’est toute la faune volatile qui est perturbée. Mais où sont les autorités qui doivent en principe assuré la tranquillité du citoyen et de son environnement immédiat ? Qui vend ces objets ? Sommes-nous conscients de la conséquence qu'aurait la reconnaissance d'une telle pathologie en restreignant la culpabilité du sujet incendiaire ? Peut-on vraiment mesurer les conséquences de tels actes sur la santé du citoyen et le comportement de l’animal perturbé dans son sommeil ? Nos malades et personnes âgées souffrent le martyrs chaque fin de soirée faute de l’agissement immoral d’une certaine catégorie de jeunes encouragé par l’absence de l’Etat et ses institutions spécialisées sensées assurer la tranquillité du citoyen. Mariage ou pas, nos pyromanes ont trouvé gout à leur jeu et ne peuvent l’arrêter.

B.Boufaden
Dimanche 14 Août 2016 - 16:42
Lu 175 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+