REFLEXION

MASCARA : Les lots de terrain à l’abandon posent problème pour les riverains

Malgré les instructions fermes données par le wali de Mascara à l’ensemble des chefs de daïras et P/APC pour que l’ensemble des lots de terrains non encore construits soient clôturés, certains propriétaires continuent à faire la sourde oreille mettant leurs voisins dans l’embarras par les dépotoirs sauvages qui se sont crées et par les délinquants qui prolifèrent et trouvent refuge dans ces lieux sous forme d’abri.



Mme B.Y.L habitante à la cité Attalah  Mohamed  se trouve confrontée avec le voisin de la façade arrière, en effet, les eaux pluviales s’infiltrent à travers les fondations créant une humidité à l’intérieur de la maison, ce qui a provoqué le décollage de la faïence de tous les murs de sa maison. L’intéressé disait « La dame ne veut pas se conformer à la règle du voisinage pour procéder à la mise en place de la plateforme qui ne peut que nous épargner un litige ». Ce cas existe en nombre au niveau de la wilaya, il y a des personnes qui ne sont pas vraiment dans le besoin, ils ont acquis des lots de terrains pour les laisser ensuite à l’abandon attendant l’augmentation des cours du foncier pour les revendre ensuite, alors que les personnes qui sont vraiment dans le besoin pour construire un logis pour leurs familles qui vivent dans des conditions difficile continuent à attendre.             

B. Boufaden
Lundi 9 Juin 2014 - 10:37
Lu 142 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+