REFLEXION

MASCARA : Les jeunes comédiens protestent

Une trentaine de jeunes comédiens protestent à travers une lettre remise à la presse, dans laquelle ces derniers reprochent au Directeur du théâtre régional de Mascara de les avoir marginalisés voir exclus pour être remplacés par des éléments venant d’ailleurs. Les protestataires disent « est ce que le fonctionnement de notre théâtre régional est conforme au décret portant fonctionnement du théâtre et au règlement intérieur de cette infrastructure ?



Le but  du T.R.M c’est  l’encouragement des jeunes et de l’art théâtral Algérien avec comme objectif le développement de l’art théâtral de notre pays, or on constate que le T.R. de Mascara ne porte que le nom de Mascara sans servir les jeunes comédiens de cette localité, les compétences sont marginalisées ce qui est contraire à la loi régissant le T.R. Si  celui-ci  est conforme avec le règlement de l’ensemble des théâtres du pays qui ont pour but d’ouvrir les voies devant les compétences locales pour lesquels l’Etat  a investi des sommes importantes,  le T.R doit en principe former des jeunes qui doivent assurer l’avenir de l’art et non produire des médiocrités que l’on mesure au nombre de production,  combien avons-nous eu de prix  à titre   de récompense pour nos productions et nos efforts? Le théâtre est basé sur l’appel des connaissances et des proches sans tenir compte de la qualité des sujets traités,  des réalisateurs et des comédiens. Allez  y voir la production que l’on présente. Le théâtre applique la pression psychologique sur les comédiens, les responsables refusent la critique et c’est ce qui a, amené le Directeur a formulé une requête contre trois jeunes parmi les meilleurs de la wilaya voulant les exclure de sa route, en les accusant d’avoir souillé l’image du théâtre. Le T.R.M ne sert pas le mouvement du théâtre régional de la wilaya. Le Directeur du T.R.M  M. Djerourou disait de son côté « La formation est ouverte pour tous avec l’aide du Ministère de la culture, notre structure est un théâtre régional, on doit recevoir les gens des autres wilayas comme Tiaret, Relizane et Mostaganem ceci pour les comédiens amateurs, pour les professionnels.  La distribution est faite suivant un casting, la dernière production est à 90% de comédiens locaux (de Mascara) comme les musiciens, les techniciens et chorégraphes (Pièce Souvenir d’Alsace) concernant les spectacles, aucune association ni comédien de Mascara n’a présenté de production et fut refusé, l’encadrement est fait de jeunes de Mascara. La formation, depuis l’ouverture de cette structure, on a pu former plus de cent jeunes qui sont des villes de Mascara, Mohamadia, Sig, Bouhenni, Aouf et Tighennif. Et comme disait un exemple de chez nous, on ne jette les pierres que sur l’arbre qui porte un fruit. Ces jeunes sont manipulés par des personnes qui ont des intérêts et qui veulent nuire à cette structure qui commence à déranger par sa production.

B.Boufaden
Mardi 2 Avril 2013 - 10:09
Lu 187 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+