REFLEXION

MASCARA : Les éleveurs de vaches laitières crient à l’arnaque

Des éleveurs de vaches laitières dans la commune de Ghriss et dépendant de la caisse CRMA de cette localité accusent cette dernière de les avoir arnaqués sur les contrats.



MASCARA : Les éleveurs de vaches laitières crient à l’arnaque
En effet, les éleveurs en question disent avoir passé des contrats d’assurance pour le nombre de têtes de bovins qu’ils possèdent avec des garanties. Lors du constat de vaches malades, la caisse fût saisie, et c’est elle qui a désigné un vétérinaire pour faire le constat et ce dernier voyant que l’état de santé de ces bêtes ne peut s’améliorer désigna un boucher pour l’abattage. Les bêtes abattues furent évaluées par le vétérinaire et l’expert de la caisse CRMA, et ce fût un chef de service qui a été chargé de récupérer l’argent pour la remettre aux bénéficiaires, hors celui-ci a pris cet  argent à son propre compte.  Après une plainte, l’agent en question et le directeur de la caisse furent suspendus de leurs postes, mais les éleveurs n’ont toujours pas été payés. Par contre d’autres ont eu la surprise de constater que leurs contrats n’ont pas été inscrits au niveau de la caisse  à titre d’exemple le dénommé S.M qui a assuré trois vaches suivant ses dires, et lorsque ces dernières  sont tombées malades  il a avisé la caisse pour désigner le vétérinaire, il s’est aperçu qu’il n’avait pas de  contrat avec cette caisse, alors disait il « j’ai remis le montant du contrat d’assurance au chef de service suspendu qui m’a demandé de revenir deux jours plus tard et comme j’avais confiance en lui, je ne suis pas retourné jusqu’à ce que mes bêtes tombent malades. » Les éleveurs déclarent avoir eu affaire à un chef de service indélicat qui a été suspendu de son poste mais, nous disaient-ils, on a perdu nos dus. Pour plus d’éclaircissement sur cette affaire, on s’est rendu au niveau de la caisse de Ghriss  où le nouveau directeur nous déclare « la caisse a régularisé pour la seule année 2012 plus de 1,2 milliard de cts pour les vaches abattues,  et d’autres dossiers demeurent au niveau de la direction générale pour étude.  Ces dossiers méritent une étude technique avant la prise de décision et nos éleveurs doivent patienter en attendant que leurs dossiers arrivent , ils seront régularisés au même titre que le reste des éleveurs » H. Mohamed disait à ce sujet « Si l’Etat se dérange pour nous donner des crédits et des avantages pour développer la matière du lait et de la viande rouge, la CRMA semble ne pas marcher avec la politique du pays pour handicaper les fellahs sinon comment allons nous expliquer ce phénomène, un agent indélicat  se  permet d’arnaquer des éleveurs au nom de la caisse qui est son employeur, et quand le pot aux roses est découvert, il est tout simplement remercié sans aucune suite, alors que les éleveurs restent suspendus.  N’est il pas nécessaire de prendre les décisions qui s’imposent à son égard du moins pour avoir souiller l’image de la caisse ? »
 

B.Boufaden
Mercredi 9 Janvier 2013 - 00:00
Lu 450 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+