REFLEXION

MASCARA : Les M.T.H, une situation de plus en plus préoccupante

Le wali de la wilaya de Mascara a tenu, au cours de la semaine dernière, une réunion avec les chefs de daïras, P/APC, en présence des directeurs de l’agriculture, l’hydraulique, la santé et le commerce au niveau du palais des congrès, pour traiter le problème des maladies à transmission hydrique (M.T.H), les intoxications alimentaires collectives et la Zoonose.



La wilaya de Mascara compte actuellement 53 cas d’hépatite virale A, avec une persistance au niveau des communes de Tighennif avec 26 cas, Hachem 5 cas, Sidi Kada 5 cas et Sehalia 5. Cette situation qui est devenue préoccupante et mérite plus d’attention, c’est pourquoi, le wali a ordonné une enquête pour ces trois communes, sachant que la ville de Tighennif qui se trouve dans un état d’insalubrité indescriptible risque d’enregistrer d’autres maladies. D’ailleurs, les vannes d’ouverture et d’arrêt de l’eau perdent de grandes quantités d’eau où, une fois l’eau coupée, il y a un retour avec toutes sortes de microbes que peuvent emporter avec elles ces eaux. On note l’absence de suivi au niveau des infrastructures de stockage d’eau destinée à la population des villes et villages sur l’ensemble du territoire de la wilaya comme certains châteaux d’eau qui n’ont été désinfectés il y a plus de 10 ans, la gestion des eaux par des tierces  personnes qui imposent leur diktat  pour couper l’eau. Le wali a mis à nu toutes les carences et les négligences constatées au niveau des daïras et des APC, qui devaient en principe appliquer les orientations qui leur ont été données durant la journée mondiale de la santé à savoir pour réduire le nombre des hépatites A, ils devaient nettoyer et désinfecter tous les châteaux d’eau, maintenir un taux de chlore actif à 0,5mg/l chez le consommateur, revoir tous les réservoirs d’eau installés au niveau des établissements scolaires, maintenir les installations sanitaires dans un état de propreté rigoureuse, effectuer des visites d’inspections au niveau des établissements à caractère alimentaire, les limonaderies et les unités de production de lait une fois chaque 15 jours, les commerces informels en particulier ceux des pâtisseries orientales qui s’exercent sans la moindre règle d’hygiène. Pour ce qui est de la toxi-infection alimentaire collective, ces intoxications sont dues essentiellement à l’absence d’hygiène dans les établissements et de la manipulation des denrées alimentaires, en ce début du mois de Ramadhan aucun cas n’a été signalé, mais personne n’est à l’abri avec ce qui se passe sur le terrain et l’absence des services concernés.  Par ailleurs, la Zoonose est en nette augmentation par rapport à l’année précédente, en 2013 on a enregistré 1759 morsures qui sont passées à 1900 en 2014, ce qui a causé 1350 plaies superficielles et 550 plaies profondes au niveau des membres supérieurs 337, membres inferieurs 875, tête 81, mains 452, cou 16, organes génitaux 32 et autres 107. Les animaux incriminés sont : des chiens errants 567 cas, chiens connus et vaccinés 80, chiens connus non vaccinés 744, rats 216, chats 239, ânes 22, chevaux 03, singes 01 et autres 28. Le plus grand nombre de morsures est enregistré au niveau des grandes agglomérations de la wilaya, Mascara, Tighennif et Mohammadia. Sur un rapport établi par le secteur de la santé, on relève au niveau des analyses bactériologiques, que sur un échantillonnage de 7554 prélèvements, 246 positifs eau de mauvaise qualité bactériologiques ce qui représente un taux de 8,95% des prélèvements. Concernant le contrôle des établissements à caractère alimentaire, sur 10310 inspections, 1160 états hygiéniques non satisfaisants soit 11,25% démontre un état d’insalubrité. Il est encore fait appel à tous les acteurs de se mettre au travail et d’engager une campagne de sensibilisation par tous les moyens de communication afin de mettre un terme à cette situation qui risque de prendre des proportions encore plus importantes. 

B. Boufaden
Samedi 27 Juin 2015 - 17:57
Lu 217 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+