REFLEXION

MASCARA : Le wali sur les chantiers du MAO

Poursuivant ses visites de chantiers pour évaluer le taux d’avancement des travaux afin qu’ils soient achevés dans les délais fixés, le wali de Mascara s’est rendu au niveau de la commune de Mohamadia pour inspecter le projet du château d’eau 1500 M3 au niveau du douar Djabour qui devait alimenter la ville de Mohamadia et les douars riverains.



Ce projet a été réalisé pour un montant de plus de 51 milliards de cts. La commune de Mohamadia a un besoin de 21.000 m3, la population recevra l’eau dans les prochains jours et en H24 grâce à cette infrastructure qui demeure à l’essai. Les travaux d’aménagement sont en cours, le château sera fin prêt vers la fin du mois de juillet 2016. Au niveau de la daïra de Sig, le wali a affiché tout son mécontentement à l’égard de l’entreprise ‘’HADDAD’’ qui n’a pas tenu ses promesses pour la réalisation des travaux de raccordement, cette entreprise ne cesse de présenter de faux problèmes et affiche une négligence totale et ne respecte point les délais, le wali a fait savoir au chef de projet qu’il n’avait plus droit à la sous-traitance, un délai de 10 jours lui est accordé pour l’achèvement des travaux sinon des mesures seront prises à l’encontre de l’entreprise et son bureau d’étude. Le chef de projet ne cesserait de présenter des faux problèmes pour justifier les retards cumulés, des techniciens sur place lui ont donné des idées plus efficaces et moins couteuses. De là, le wali a fait une visite inopinée au niveau du complexe sportif, on lui a fait part que la piscine opérationnelle présente une fuite qui risque de porter préjudice à cette infrastructure, comme il a constaté le taux d’avancement sur le stade qui présente des retards, l’entreprise a été invitée à doubler d’équipement pour rattraper le retard accusé. Le wali a également visité un lieu à l’abandon qui porte d’importantes infrastructures et qui s’étend sur plus de 2 ha alors qu’il se trouve en plein centre de la ville. Le chef de la daïra et les élus ont été instruits à présenter des suggestions pour l’occupation des lieux. Au niveau de la commune de Bouhanifia, le wali a visité une station de pompage qui demeure en construction, à ce niveau on lui a fait part sur les problèmes qui ont surgi quant au raccordement du tronçon station de Bouhanifia-Senaissa dans la commune de Tizi, l’eau devait rejoindre la station de pompage de Bouhanifia pour atteindre la ville de Mascara sans passer par le SP1 et SP2 de Bouhenni provisoirement, mais arrive à 16 barres à Bouhanifia or que l’ancien réseau ne supporte qu’une pression de 10 barres. Une équipe technique s’est chargée pour trouver une solution dans l’immédiat en attendant la finition du projet. « Ce problème, disait le wali, ne doit en aucun cas retarder les délais prévus pour l’approvisionnement de la ville de Mascara et les communes de Tizi-Froha et Ghriss à la fin du mois de septembre. »

B. Boufaden
Vendredi 15 Juillet 2016 - 15:35
Lu 103 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+