REFLEXION

MASCARA : Le wali somme les responsables de "descendre sur terrain'’

« Arrêtez la gestion classique et descendez sur le terrain », c’est l’instruction donnée par le wali au Chef de la daïra et aux P/APC lors de sa visite au niveau de la daïra d’Oued El Abtal, cette localité qui se trouve à l’extrême Est de la wilaya, limitrophe avec la wilaya de Tiaret, et distante de 52 km du chef-lieu de la wilaya, elle compte trois communes dans lesquelles se répartit une population de 35.225 habitants, composée dans sa majorité de fellahs et d’éleveurs de cheptel, les seules spéculations qui vont avec cet environnement de terre semi-aride et presque désertique.



Le wali a tenu un conseil de wilaya en présence de la société civile pour connaitre les problèmes et les préoccupations de la population sur place. Les problèmes exposés par les citoyens présents tournaient autour du manque d’eau, d’électricité et de route, ils veulent l’ouverture de piste entre leurs douars et les chefs-lieux des communes et de la daïra. Il y avait aussi le problème de l’exploitation des retenues d’eau collinaire. Chaque directeur de l’exécutif a donné les explications concernant son secteur et les projets qui sont en cours et que les citoyens ignorent, ensuite le wali donne un tableau général sur la situation de la daïra, ses communes et ses douars tout en insistant sur le développement dans ces localités et le maintien de la population sur ses terres et devant ses troupeaux qui sont les ressources de l’Etat pour l’après pétrole. Les citoyens étaient très satisfaits de cette visite et des promesses qui leur étaient données par le wali et ses proches collaborateurs. Cette rencontre a été précédée par la visite du projet du CR reliant douar Sidi Slimane à la RN 91 sur 2,5 km pour un montant de 31.0011790, 95 DA, au niveau de cette localité les habitants ont posé le problème de l’électricité des maisons éparpillées à travers le douar, le Directeur de la SDO disait qu’ils figurent sur le programme 2015/2016. Sidi Slimane compte une population de 371 habitants tous fellahs et éleveurs de cheptel maintenus sur place grâce à l’aide de l’Etat. Au niveau du douar Oulhassa, le wali a visité une importante retenue d’eau collinaire qui a été réalisée pour le montant de 131.848.204, 01 DA et qui permet l’abreuvage du cheptel et peut également servir à l’irrigation d’une superficie de 34 ha si les habitants se mettent d’accord pour constituer une association qui gère cette retenue d’une manière rationnelle, la retenue contient plus de 5000 M3. Le wali s’est ensuite rendu au douar Mekhateria, les habitants ont posé le problème de l’électricité pour certains d’entre eux et le problème de la santé, sur place le directeur de la santé et le chef de l’Unité de la protection civile de la wilaya ont été invités à mettre sur pied une caravane mixte pour sillonner toute la région afin d’offrir aide et assistance aux populations en matière de santé. Au niveau de la commune d’Ain Farah, le wali a inspecté le projet de construction du barrage d’Oued That dont les travaux sont à 52% pour le montant de 3010.352.163,51 DA. Ce projet est prévu pour être livré au mois de Février 2016, il est destiné pour irriguer la plaine de Kachout sur 500 ha en première tranche extensible à 1200 ha. Les habitants de la plaine attendent avec impatience de voir l’eau d’irrigation arriver sur leur terre, cette plaine est constituée de 60% de terre appartenant aux privés et 40% provenant des terres de l’Etat en concession. Les fellahs ont été invités à se constituer en association pour pouvoir bénéficier de ces eaux et de retrousser les manches pour produire. « Cette terre, dit le chef de l’exécutif, permet dans un proche avenir la création de postes d’emploi pour les jeunes de la localité ». Le wali a continué sa visite pour visiter une école primaire auprès de laquelle il a ordonné l’ouverture d’une salle de soins, les routes reliant certains douars à la RN 91 ou aux chefs-lieux de leurs communes. A chaque point, le premier responsable de la wilaya donne des instructions fermes et des orientations et promet aux responsables qu’il reviendra sur les lieux et les défaillances ne seront pas tolérées.

B. Boufaden
Vendredi 18 Septembre 2015 - 16:38
Lu 324 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+