REFLEXION

MASCARA : Le wali réunit les fellahs du périmètre irrigué d’El-Habra

Le wali de Mascara, M. Affani Salah, a tenu le 3 janvier 2016, une réunion avec l’exécutif élargi aux fellahs du périmètre irriguée d’El Habra. Cette réunion, dit le wali, rentre dans le cadre de la préoccupation des responsables, des problèmes des fellahs et comment résoudre ces problèmes dans l’immédiat pour leur permettre d’arriver au sommet de la production au niveau de ce périmètre.



Le wali trouve que les problèmes exposés reviennent à la mauvaise relation entre les fellahs et l’administration et l’absence d’accompagnement du fellah en particulier en matière de formation pour concrétiser les efforts déployés par l’Etat. Le périmètre d’El Habra, dit le chef de l’exécutif, devra être livré vers la fin avril 2016 délai de rigueur et a ordonné à ce que le fellah soit associé à la manière de répartition des eaux destinées à l’irrigation et d’un autre côté, le fellah de son côté doit se former pour connaitre les techniques nouvelles mises en application pour l’irrigation et l’économie des eaux. Dans ce cadre, le wali a instruit aux directeurs de la formation professionnelle et les  P/APC d’établir les listes avec la chambre de l’agriculture et l’UNPA qui doivent à leur tour informer les fellahs que le périmètre irrigué d’El Habra touche dans une première phase 9971 ha au profit de 2374 fellahs appartenant aux communes de Mohamadia -Sidi Abdelmoumen-Mocta Douz- Bouhenni et Hacine. Les travaux au niveau de ce projet sont à un taux de 70% pour une enveloppe budgétaire sur le trésor de l’Etat de 11,8 milliards de DA. Le montant destiné au projet est très important et les buts tracés ne sont pas encore atteints. Le wali a ordonné aux responsables de suivre les fellahs sur le terrain et de concrétiser les buts tracés et a insisté pour une gestion moderne et de généraliser la mécanisation moderne ; il a également insisté auprès des fils des fellahs de s’approcher de la formation professionnelle pour pouvoir s’adapter aux nouvelles techniques dans l’irrigation et dans le reste des travaux journaliers du fellah. Le wali a d’autres parts, écouté les fellahs qui ont exposé certaines préoccupations et a ordonné aux directeurs des services agricoles, le directeur des ressources en eau, l’UNPA et l’ONI de trouver une solution à tous les problèmes et suivre le fellah sur le terrain pour l’emploi des nouvelles techniques d’irrigation aux gouttes à gouttes afin d’économiser les eaux des barrages.

B. Boufaden
Lundi 4 Janvier 2016 - 17:21
Lu 95 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+