REFLEXION

MASCARA : Le wali inspecte les entrepôts de pomme de terre à Tizi

Le wali de Mascara a procédé une visite de travail et d’inspection au niveau de la daïra de Tizi qu’il a entamée par l’inspection des locaux de la société ‘’Proda’’ chargée de la régulation de la pomme de terre, et qui possède 12 chambres froides d’une capacité de 24.000 M3 et qui peuvent contenir de 100 à 125.000 qx.



Des explications ont été données au wali en ce qui concerne le mode de gestion et le rayon d’activité, le wali a fait la remarque : pourquoi ces locaux ne peuvent-ils pas faire la double fonction ?, c'est-à-dire le stockage des fruits et des céréales durant la campagne moisson battage. Ensuite, le chef de l’exécutif s’est rendu au niveau de la COPSEM, chargée de la collecte de la pomme de terre de semence, où il a pris connaissance de l’état des lieux, ainsi que le mode de fonctionnement de cette coopérative. Le wali s’est également rendu au niveau du complexe sportif Chahid ‘’Sanaa Benomar’’, un projet qui vient d’être achevé et qui sera mis à la disposition des jeunes à partir des prochains jours. Puis ce fut la distribution des clefs pour les bénéficiaires des 80 logements promotionnels de la commune de Tizi, 40 logements LPL pour la même Commune et 40 logements LPL pour la Commune d’El Keurt. La délégation s’est rendue par la suite au niveau du projet de construction d’un pont sur la RN 7,  et qui traine depuis plusieurs années pour différentes raisons, le chef de l’entreprise réalisatrice a été rappelé à l’ordre avant résiliation de son contrat, il lui a également été signifié de réhabiliter le fellah qui a connu des dommages sur son puit. Cela avant de se rendre à la Commune d’El Keurt pour inspecter le projet des 20 et 50 logements.Le P/APC a été instruit à procéder à la réalisation  des espaces verts et aires de jeux pour les enfants de la cité. Ensuite, le wali a décidé de faire une visite inopinée au niveau du centre d’enfouissement (C.E.T) qui réceptionne 270 tonnes de déchets/ jour, soit 120 déversements effectués par les 28 communes domiciliées. Notons que le C.E.T en question a une capacité de 500.000 M3 pouvant tenir durant 15 ans, il se trouve aujourd’hui à 1% de sa capacité. Le wali a ordonné à ce que le périmètre du C.E.T soit reboisé dans l’immédiat et que les plantes soient sélectionnées en fonction de l’environnement, afin d’absorber l’odeur et le gaz carbonique qui se dégagent du C.E.T, il a également instruit à la directrice de l’Environnement et le directeur du centre de penser à réaliser une retenue d’eau au bas du C.E.T pour retenir les eaux pluviales durant l’hiver. En ce sens , le wali a dit « les lieux, sont même favorables pour abriter une pépinière de rosiers » 

B. Boufaden
Vendredi 4 Mars 2016 - 15:24
Lu 179 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+