REFLEXION

MASCARA : Le wali fustige et sanctionne des responsables

Lors d’une visite de travail et d’inspection à travers les entreprises de Mascara, le wali ayant constaté que tout tournait au ralenti, voire une situation à l’arrêt, lança à l’égard de certains responsables cette expression : « mieux vaut être seul que mal accompagné ». Compte tenu de la situation constatée .Ce dernier a adressé des avertissements et des blâmes, il a même ordonné la fermeture de certains bureaux d’études et entreprises qui seront désormais inscrits sur la liste rouge vu leurs carences et incompétences.



Les établissements en projet visités par le chef de l’exécutif doivent quelque soit la situation, ouvrir leurs portes à la prochaine rentrée scolaire. En fin de  visite, le wali a tenu à éclaircir certains points lors d’un point de presse. Concernant la réévaluation des projets qui parfois dépasse le montant retenu, le chef de l’exécutif déclare  que la réévaluation se fait en fonction des études puisqu’on ne fait pas d’étude préliminaire, le montant prononcé n’est qu’une estimation, vu l’inexistence d’étude préliminaire, elle demande beaucoup de temps que la réalisation elle-même. Concernant la collecte des ordures ménagères qui est mal gérée par certaines communes, celles-ci seront pris en charge a partir du 1 septembre 2O14 par l’entreprise EPIC et ce au niveau des grandes agglomérations de (Mohamadia-Sig et Tighennif) les espaces verts également seront à la charge de l’EPIC et c’est mon cheval de bataille disait le wali. La ville de Hachem sera raccordée au gaz de ville à partir du 1/O9/2O14, l’opération sera confiée à  deux entreprises qui sont déjà désignées. Le wali à d’autres parts fait endosser la responsabilité à l’A.D.E qui gère mal l’eau c’est pourquoi certains quartiers sont pénalisés en recevant cette denrée 1/1O j. A cet effet,  une commission de wilaya a été désignée pour étudier le problème au cas par cas, et voilà que ces quartiers sont alimentés 1/4j pour un premier temps. Dans ce même contexte, la Commune de Ain Farah vient de bénéficier de son propre fourrage et au lieu d’un débit de 4 L/S, elle recevra 8L/S. Cette sortie durant laquelle le wali a relevé plusieurs anomalies et carences au niveau des chantiers et le manque de suivi observé au niveau des Bureaux d’étude, décida de programmer une réunion dans l’après midi qui regroupera des chefs d’entreprises et des bureaux d’études pour faire le point en particulier pour les délais dépassés au niveau de certaines réalisations, ainsi que les mal façons constatées. 

B.BOUFADEN
Mercredi 13 Août 2014 - 18:02
Lu 152 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+