REFLEXION

MASCARA : Le wali encourage le retour des fellahs vers leurs terres



Lors de la sortie effectuée au niveau de la daïra de Ghriss,  le wali de Mascara a invité les fellahs à rejoindre leurs douars où toutes les facilités leur seront accordées comme la route au niveau des hauteurs des monts de Aouf, l’électricité, les fellahs de ces régions auront même la possibilité de bénéficier de cheptel ovin et bovin et des ruches d’abeille qu’ils pourront solliciter au niveau de la conservation des forêts. Le wali a également chargé le directeur de l’hydraulique de faire une enquête pour savoir si la zone de la daïra de Ghriss en particulier les douars situés dans la commune de Makda s’ils ne sont pas inclus dans la zone rouge de la nappe phréatique pour leur donner des autorisations de curage de leurs puits. Au niveau du douar Nekarif où plus de 50 fellahs sont retournés, il est prévu une étude pour l’éclairage par énergie solaire. La visite de travail effectuée dans la daïra de Ghriss rentre dans le programme du wali qui veut connaitre l’ensemble des problèmes que vivent les citoyens de la wilaya et trouver les solutions nécessaires. Le wali a entamé sa visite dans la daïra de Ghriss par l’inspection du complexe sportif en cours de réalisation au niveau de la commune de Maoussa pour un montant de 68.403.672,37 DA où il a instruit le directeur des sports à revoir les délais en régression et penser dès maintenant à l’encadrement qui devra gérer cette structure pour ne pas rester fermée comme ce fut le cas pour d’autres. Puis, le wali a visité les 20 logements sur un programme de 80 qui accuse un retard considérable et dont les chantiers sont à l’arrêt malgré les mises en demeure adressées à l’entreprise et après il s’est rendu aux 20 logements de Matemore qui devront en principe être livrés durant le 1er semestre 2016. A ce niveau, des jeunes ont demandé au wali le gazon synthétique du stade de Matemore car l’équipe de football reçoit hors de ses bases. L’APC a été chargée de dégager un montant sur son BS pour le gazon du terrain, le wali s’est rendu également au niveau du pôle urbain de Teguagra qui s’étend sur 3 ha, 620 logements sont en cours de réalisation sachant que la commune de Matemore enregistre quelques 1600 demandes de logements dont une partie sera sans doute absorbée au niveau du pôle. Au niveau de la commune de Sidi Boussaid, il était question du réseau d’assainissement dont le projet sera réalisé sur une enveloppe budgétaire de plus de 15 millions de DA, il était également question de la visite du projet de réfection de la C.V. 10 sur 5,4 km à Ain Sultane pour un montant de 54.219.302,86 DA et dont les travaux accusent un grand retard, le contrat de l’entreprise devra être résilié après qu’elle y ait reçu 3 mises en demeure, le chef de l’exécutif dit « Ce n’est pas comme ça qu’on gère une entreprise, même l’administration est défaillante ». Au niveau du douar Nekarif où l’on enregistre le retour massif de quelques 30 familles, le wali a ordonné qu’on doive sédentariser les fellahs dans leurs terres en leur facilitant la vie par des aides et l’octroi de cheptel bovin et ovin et des ruches, l’électricité arrive dans ce douar dans le courant du mois de décembre, selon les dires du directeur de la Sonelgaz de Mascara. A ce niveau, certains citoyens ont posé le problème du transport scolaire, des instructions fermes furent données par le wali aux responsables concernés. Les habitants du douar Khenansa ont posé le problème d’eau dont le projet est achevé et l’eau n’est pas encore arrivée. Les responsables concernés ont été invités à résoudre ce problème dans l’immédiat par le wali, qui a en même temps invité le chef de la daïra et le Maire à se rendre sur le terrain et voir les problèmes des citoyens, « il n’est plus le temps de rester enfermé dans vos bureaux », dira ce dernier. En continuant sa visite, le wali s’est rendu au niveau de la commune de Ghriss pour visiter le lycée qui est achevé à 96% sur une enveloppe budgétaire de 294.882.672,06 DA, l’établissement est déjà fonctionnel, baptisé au nom du chahid Hamou Boutlélis. Juste à côté, le wali a visité la salle omnisport projet en cours de réalisation pour une enveloppe budgétaire de 129.582.588,42 DA dont le taux d’avancement est à 70%. Le chef de l’exécutif s’est rendu sur le site du chantier des 40 logements du programme 2010 qui accuse un grand retard dû, suivant le chef de l’entreprise au visa du plan par le CTC, mais le DG de l’OPGI donne une autre version et trouve que la faute incombe à l’entreprise et à l’OPGI. Le wali a décidé de prendre les mesures qui s’imposent contre les parties défaillantes. Le wali a, d’autres parts, visité le nouveau siège des services d’Algérie Poste, le trésor intercommunal et le nouveau siège de la daïra avant de clôturer sa visite par une rencontre avec la société civile.            

B. Boufaden
Vendredi 6 Novembre 2015 - 15:42
Lu 410 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+