REFLEXION

MASCARA : Le périmètre irrigué divise les fellahs



Le périmètre irrigué qui devra en principe être réceptionné durant le premier trimestre 2016, divise déjà les fellahs de la plaine de Ghriss. Beaucoup de choses se disent et la rumeur créée par les spéculateurs  fait bon train, elle commence par  la liste établie par la commission mise sur pied à cet effet,  et qui est  contestée par la majorité des fellahs qui reprochent aux responsables de les avoir exclus lors de l’étude du tracé par où devrait passer le réseau d’alimentation de la plaine. Ces derniers font le constat au sujet des personnes que le réseau traverse leur terre et qui ne sont pas portées sur cette liste, disent-ils. Le wali a tenu une réunion au niveau du cabinet où il a associé les fellahs pour écouter leurs préoccupations et entendre leurs points de vue en présence des chefs de départements concernés, mais cette réunion semble ne pas avoir donné de solution ni avoir convaincu certains pseudos fellahs qui continuent à animer la scène cherchant à créer la zizanie parmi les fellahs,  une commission est mise sur pied pour étudier la situation au cas par cas afin de satisfaire chacun conformément à la loi et permettre l’établissement de la liste des fellahs aptes à bénéficier de l’irrigation au sein de l’association qui sera mise sur pied par les agriculteurs eux mêmes, dit le chargé du service au niveau de la direction des ressources en eau. Le périmètre sera exploité en deux phases, la première phase concerne 1000 ha extensibles et la deuxième phase touche plus de 9000 ha, dit le responsable, les fellahs doivent savoir qu’il n’est plus question de rivalité, mais d’encouragement pour développer ce périmètre afin qu’il contribue dans l’économie nationale. Les agriculteurs doivent se donner la main les uns aux autres et retrousser les manches pour travailler. Le même problème se pose au niveau du périmètre de Sig, où l’on parle de l’essai qui n’a pas encore eu lieu, mais le chef de service, a dit que l’essai a eu lieu et a été concluant malgré les quelques fuites relevées et qui furent réparées, reste le problème des bornes qui s’avère insuffisant selon les fellahs. Le problème est à l’étude au niveau de la direction des ressources en eau de Mascara en associant les partenaires y compris les fellahs de la région. On a également relevé le problème de l’irrigation aux gouttes à gouttes que certains fellahs trouvent inefficace pour les arbres âgés, ce problème n’a aucun sens selon les spécialistes arboricoles, mais le fellah peut augmenter le temps pour le verger âgé afin qu’il récupère plus d’eau sans pour autant le gaspiller, mais il n’est plus question de l’irrigation en gravitaire. Les périmètres seront mis en service dans les délais reste à ne pas enregistrer de retard dans la réception de l’équipement qui est importé de l’étranger.

B. Boufaden
Samedi 9 Janvier 2016 - 18:13
Lu 186 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+