REFLEXION

MASCARA : Le ministre des travaux publics sur les chantiers de la bretelle autoroutière

M. Ouali Abdelkader, Ministre des travaux publics, a effectué une visite de travail et d’inspection de son secteur au niveau de la wilaya de Mascara qu’il a consacrée à la bretelle autoroutière, qui accuse un grand retard dans la réalisation, et qui s’étend sur une distance de 43 km pour relier le Sud de la wilaya à l’autoroute Est-Ouest.



Ce projet a nécessité une enveloppe budgétaire de 38 milliards de DA et devait créer entre 6000 à 7000 postes d’emplois, seul 4000 postes ont été créés, alors que les chantiers accusent des problèmes environnementaux et de circonstances. Au niveau du premier point de la visite au niveau de la Commune de Ras Ain Amirouche, le Ministre s’est longuement entretenu avec les agents des bureaux d’études et des entreprises chargées de la réalisation. A ce niveau, il devait y avoir le premier poste de péage qui s’étend sur 2 ha, 7 entrées et 13 sorties alors que la wilaya compte 3 postes de péages à Mohammadia-Sig et la barrière pleine voie sur une superficie de 17 ha et compte 20 entrées et 37 sorties que réalise la société portugaise TEIXEIRA DUARTE. Le Ministre a instruit aux responsables que tous les postes de péage doivent être achevés en même temps et chaque station doit avoir son propre chantier avec ses ouvriers et son matériel avec tous les moyens nécessaires. Notons que l’Agence Nationale de la Gestion autoroutière compte 600 ingénieurs. « L’Etat a consacré un budget de 70 milliards de dollars pour les routes et les aéroports dont la moitié est déjà consommée pour l’aménagement des 14 pénétrantes, 3 grands ports et 4 rocades soit plus de 1200 km et reste 4500 km à réaliser », dira le Ministre. Le tronçon autoroutier de 43 km est divisé en deux lots. Le premier lot qui s’étend sur 25 km à réaliser par le groupement Algéro-Chinois, dans un délai de 24 mois, à compter du 24 janvier 2015, et réduit à 22,7 km, accuse un grand retard au niveau des ouvrages d’art dont le taux est à 45%. Le bureau d’étude a été rappelé à l’ordre à propos des plans et des dossiers qui font le va et vient entre le bureau étranger et l’Algérie. Pour mettre un frein à cette situation, le Bureau d’étude a été sommé de s’installer à Mascara, sous peine de résiliation de son contrat. « Concernant les révisions du projet, je n’accepte pas un seul centime », dit le Ministre, « Ce sont des quantités non justifiées et des prix non justifiés qui nous sont présentés, qui veut faire de la philosophie, qu’il va chez Socrate, ici nous sommes sur les monts de Béni Chougrane, il y a un défaut de présence sur le site des projets. Sur le deuxième lot Algéro-Espagnol, il y a une discordance sur un manque flagrant de matériel au lieu de 403 engins, il n’y a que 211 engins, ce déficit doit être comblé dans l’immédiat et les entreprises qui ne sont pas en mesure de continuer s’abstiennent pour ne pas handicaper l’avancement des travaux, il faut ouvrir le projet devant d’autres entreprises publiques et privées qui sont à la hauteur des tâches. » Questionné sur sa visite, le Ministre dit être entièrement satisfait malgré les observations faites, le projet de la bretelle de Mascara qui accusait un retard considérable a redémarré convenablement grâce à l’intervention du wali qui a solutionné plusieurs problèmes sur le terrain. Au sujet de l’exploitation des installations de l’autoroute en particulier les stations de péage, M. Ouali indique que « Certains médias ont mal interprété notre information à propos des prix à payer, si les prix ne sont pas encore fixés pour la simple raison que les services et les commodités ne sont pas encore achevés et devront l’être en même temps, la tarification doit répondre au tonnage et volume du véhicule et non à la marque et le type », confirme le Ministre. Ces infrastructures autoroutières sont faites pour l’amélioration des conditions pour le citoyen durant ses déplacements et non pour le pénaliser et le péage est venu pour l’amélioration des commodités tout au long du trajet.

B. Boufaden
Vendredi 18 Mars 2016 - 17:04
Lu 356 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+