REFLEXION

MASCARA : La gendarmerie enquête à l’APC de Tighennif



On apprend de source bien informée que les éléments de la brigade financière de la gendarmerie nationale sont à pied d’œuvre depuis une semaine à l’APC de Tighennif, enquêtant sur  la vente gré à gré de produits ferreux à un privé, alors que ces produits devaient en réalité faire l’objet d’une vente aux enchères publiques au plus offrant. En effet, un important lot de produits ferreux composé de différentes pièces et carcasses de véhicules a été vendu de gré à gré à un revendeur privé et ce fut les personnes intéressées par cette vente qui se présentent au niveau des services des domaines pour s’informer, où  ils apprennent que ces services ne sont pas au courant de la vente alors que le trésorier est le premier comptable de l’APC chargé des opérations de ce genre. L’enquête s’est ouverte au niveau du parc de l’APC de Tighennif pour s’étendre par la suite au niveau de la commune de Maoussa lieu de résidence de la personne qui a acquit illégalement les produits en question. Selon notre source, ces produits sont actuellement sous scellées par les services de la Gendarmerie Nationale. Sachant que certains des élus de l’APC sont appelés devant la justice le 9 novembre au sujet du couffin de Ramadhan.

B. Boufaden
Lundi 3 Novembre 2014 - 15:39
Lu 127 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+