REFLEXION

MASCARA : La direction du logement et les souscripteurs de l’AADL se concertent

L’association des souscripteurs de la wilaya de Mascara a tenu une séance de concertation avec le directeur du logement de la wilaya de Mascara. Au cours de cette entrevue, le directeur du logement a donné des éclaircissements concernant le logement AADL au niveau de la wilaya de Mascara.



La wilaya a bénéficié d’un quota de 2000 logements qui fut réparti entre les trois grandes daïras en fonction de la demande comme suit : Sig 300 logements, Tighennif 200 logements et Mascara 1500 logements. Le projet du logement AADL n’a pas encore vu le jour et ce, suite au changement du site pour la ville de Mascara, pour celui de Sig, l’avis d’appel d’offre a été fructueux et le projet a été attribué de gré à gré à la société de construction de l’Ouest, l’étude est en cours. Le problème se pose au niveau du reste des villes de la wilaya que leurs habitants doivent par la force des circonstances s’inscrire dans l’une des daïras or qu’ils ne veulent pas quitter leurs localités. Le directeur du logement dit dans ce cas, que s’il y aura des demandes au niveau des petites communes, on peut leur réserver des quotas. Sachant que la wilaya compte pour le moment quelques  5.000 demandes pour un quota attribué jusque-là de 2000 logements et là, les souscripteurs s’interrogent sur leur devenir. Le directeur du logement dit « Quand on fait démarrer le projet des 2000 logements, on va certainement demander un quota qui nous permettra de faire face à la demande, il ne  reste que l’on prenne des terrains agricoles non rentables pour les affecter à la construction. » On se pose une question, y-a-t-il des terres dans les plaines de Ghriss, Sig ou Mohamadia qui sont improductives ? Autre chose, si on dirige tous les souscripteurs de leurs localités vers les grands centres urbains n’y-aura-t-il pas pression ? Donc beaucoup de questions restent posées aux responsables du secteur de Teboune qui a annoncé dernièrement qu’il n’y aura pas d’arrêt de programme de logement. L’Etat a de son côté encouragé les gens à se diriger vers la construction de l’habitat rural, pendant que le Ministère de l’habitat par le biais de ses représentants au niveau des wilayas cherche comment déclasser des terres agricoles et les affectés à la construction.

B. Boufaden
Samedi 30 Janvier 2016 - 17:51
Lu 1007 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+