REFLEXION

MASCARA : La campagne vendange et vinification à l’horizon



MASCARA : La campagne vendange et vinification à l’horizon
Les viticulteurs de la Wilaya de Mascara se préparent pour entamer la campagne vendange et vinification qui se pointe à l’horizon et pour laquelle ses derniers affichent une certaine préoccupation au vu des accidents climatiques qui ont sévis ces derniers temps et qui ont causé des dégâts considérables sur certaines superficies de vignobles. Ceci en plus des maladies cryptogamiques observées durant la saison et qui furent encouragées par les fléaux climatiques. Les mildious et l’oîdium ont ravagé des vergers entiers pour être suivis de près par le sirocco causant le séchage des grappes et des feuilles. Mascara compte de nos jours 75O2 Ha de vignoble dont 683O ha productifs sur lesquels, les services de l’Agriculture prévoient une production de 251.4OO Qx . Sur ces superficies, on note 3O58 Ha de raisins de cuves dont 273O ha en production qui peuvent produire jusqu’à 54.6OO Qx soit 2O Qx/Ha, tandis que pour les raisins de table, il y a une superficie de 4.444 Ha dont 41OO Ha productif sur lesquels, on prévoit une quantité de 196.8OO Qx soit 48 qx :Has . De l’avis des spécialistes en cette culture, les prévisions avancées sont en quelque sorte exagérées, si on fait un rapprochement avec les années précédentes et les variations climatiques vécues. Sachant que durant la campagne 2OO8/2OO9, l’objectif initial avancé en contrat de performance était de 2OO.OOO Qx et les objectifs réalisés étaient de 273.7OO Qx , les prévisions avancées cette année, sont en baisse par rapport avec la campagne précédente. Les opérateurs de transformation sont à pied d’œuvre pour avoir désinfecté et aménagé les points retenus pour l’opération et qui sont les caves de Mamounia, Selatna et Tighennif gérés par l ONCV, la coop-vit et privés. Concernant les prix appliqués, le responsable de la D.S.A. avancent que ceux de l’année dernière demeurent toujours en application voir 3OOO DA/QL en attendant une éventuelle nouvelle tarification. De son coté, le président de l’association des viticulteurs, avance que la campagne débutera le mois de septembre prochain et semble préoccupé à son tour par le rendement qui risque d’être en deçà des prévisions et ce, faute de certains handicaps qui continuent à bloquer le fellah comme par exemple, la cherté des produits phytosanitaires en particuliers les souffres qui sont cédés à 1millions cts :Ql et les engrais de fertilisation qui sont plus que nécessaires pour garantir la bonne récolte. D’autre part, le manque de main d’œuvre qualifiée en particulier pour la taille ceci s’ajoute au manque d’eau. Sachant que la plus grande superficie de vignoble de cuve est implantés en sec et les dernières sont arrivées très tardives par rapport à la période de végétation. Les viticulteurs contactés confirment les dires de leur président et ajoutent que le vignoble de cuves est un plus en devise pour le trésor Public et espèrent que le Ministère de l’Agriculture prendra en considération ces aléas pour faciliter aux viticulteurs la tâche en particulier en matière d’aide financière et matériel pour encourager cette spéculation à renaitre à travers le territoire de la Wilaya de Mascara qui était dans un passé récent une région productrice et exportatrice des meilleurs vins du Monde.

B. Boufaden
Samedi 28 Août 2010 - 12:41
Lu 925 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+