REFLEXION

MASCARA : L’oisiveté, un obstacle à la propreté de la wilaya



Les personnes âgées en manque de lieux de distraction, ne pouvant se rendre aux cafés, ni même dans les jardins, envahis par une autre génération en majorité composée de jeunes de culture différente, se procurent des morceaux de carton et s’installent aux bords des espaces verts, qu’ils abandonnent en partant. A ces cartons, s’ajoutent aussi des bouteilles d’eau en plastique et parfois également des gobelets. Par contre les plus jeunes préfèrent squatter les escaliers de la poste, un lieu à grand mouvement qui domine une partie de la ville. Tout en occupant l’entrée de la poste gênant la sortie et l’entrée des usagers, ces derniers, aussi utilisent des cartons pour s’assoir, se servent de gobelets et jettent autres déchets, tout en méditant tout ce qui se passe par là, transformant le lieu en un coin de critique. L’oisiveté prend beaucoup de leur temps, certains pensent que s’il y avait des lieux de distraction, peut être que ces personnes pourront s’y rendre et trouver de quoi s’occuper.               

B. Boufaden
Samedi 26 Août 2017 - 17:27
Lu 287 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-10-2017.pdf
8.41 Mo - 16/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+