REFLEXION

MASCARA :« Djanetu El Arif » à Tighennif



La confrérie El Alaouia, Zaouia de Tighennif vient de mettre sur pied une fondation sous le nom de «  Djanetu El Arif » dont sa vision est conforme à celle du Bois qui disait « le développement durable n’est pas un concept  technologique, c’est un état d’esprit, une conception philosophique et spirituelle, une réflexion, une vision planétaire, futuriste parfois et nécessairement utopique de la place et du devenir de l’homme. Côté action, Djanet El Arif est une fondation de droit Algérien qui entend participer à la construction de l’homme dans la dignité, par la beauté et avec sagesse. Elle œuvre pour plus de concitoyenneté et de convenance entre tous. Avec la naissance de cette fondation, le citoyen Tighennif peut il vraiment espérer voir le look de sa ville d’antan ? Va-t-il réellement participer et collaborer pour sauver ce qui reste de l’environnement qui a été détruit par les responsables et en particulier les élus qui n’ont pas su préservé le patrimoine que leur ont laissé leurs aïeux ? Notre population ou plutôt la population actuelle de la ville manque de civisme et ne connait rien à l’environnement.  Cette fondation  pense déjà à l’éducation de cette population en contribuant à entretenir une dynamique génératrice de synergie et d’échanges en soutenant : la mise en réseau des initiatives de développement et des acteurs par des rencontres, des formations et des partenariats, la recherche fondamentale et appliquée transdisciplinaire sur les jeux vitaux de notre époque, la préservation de la biodiversité, une éducation d’éveil à l’environnement et la sensibilisation du grand public, la réhabilitation du patrimoine artistique, culturel, artisanal ou  architectural, la connaissance, la préservation et la diffusion de notre patrimoine matériel et spirituel.     

B.Boufaden
Vendredi 19 Octobre 2012 - 23:00
Lu 382 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par Farouk le 20/10/2012 12:54
J'ai mal au coeur de voir le journalisme de bas étage. Même le copier-coller est dificle pour ce journaliste. Ainsi, René Dubois devient simplement Bois et la citation prend le tiers de l'article.
"La mise en réseau des initiatives de développement et des acteurs ... appliquée transdisciplinaire sur les enjeux vitaux de notre époque. ... d'éveil à l'environnement et la sensibilisation du grand public. La réhabilitation du patrimoine artistique, culturel, artisanal ou architectural." provient du site électronique de Djenatu-el Arif.
Vol et plagiat font légion.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+