REFLEXION

MASCARA : Des nomades envahissent la ville de Tighennif



Durant cette première quinzaine du mois de Ramadhan, la ville de Tighennif a vu un flux de mendiants qui prennent place sur le boulevard des martyrs durant toute la journée et durant la soirée, où des femmes avec des nourrissons collés à leurs poitrines sillonnent les rues et envahissent même les cafés pour mendier, alors que d’autres trouvent leur compte en étalant un carton à proximité d’un café ou d’un vendeur de ‘’Chamia’’ avec un ou deux gosses exposés aux passants pour toucher leurs sentiments et gagner quelques pièces de monnaie. Notre curiosité nous a menés à faire une enquête pour connaitre d’où viennent ces gens. Eh bien, ce sont des nomades qui se sont installés dans des tentes à quelques mètres seulement de la ville, ils se procurent de l’eau à partir des entreprises de la zone industrielle, pour le reste, ils se débrouillent bien. La police a tenté de les chasser, mais ils demeurent toujours là. Ces derniers viennent, selon des dires, de la ville de Relizane, une tente, puis la location d’une ou deux pièces quelque part en ville pour l’obtention de la résidence, puis un dossier de logement et le tour est joué, ce procédé a déjà été fait par d’autres avant eux. Ces gens ne reculent devant rien et peuvent même vivre dans des conditions précaires pour ensuite améliorer leur vie une fois le logement attribué et vendu.            

B. Boufaden
Vendredi 3 Juillet 2015 - 18:11
Lu 270 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+