REFLEXION

MASCARA : Des locataires de logements dans le collimateur de l’OPGI



Dans les bâtiments faisant partie du parc de logement de l’OPGI, plusieurs  problèmes sont posés, en particulier entre les locataires et les propriétaires.  En effet, dans ces logements, l’ensemble des occupants ont procédé à des modifications  allant parfois jusqu’à causer des dégâts sur le logement du voisin. Au niveau de la cité des 275 logements, le problème  se pose depuis bientôt 10 ans, entre deux voisins surtout quand celui de l’étage supérieur a construit un mur d’enceinte dans une sorte de terrasse, celui de l’étage d’en bas présente des photos sur  les dégâts causés au logement, une plainte a été déposée au niveau de l’OPGI, qui fait l’impasse laissant le problème prendre de l’ampleur. Depuis notre visite, les choses ont changé et voilà que l’Office adresse des avis à tous les occupants de ces logements de remettre les logements à l’état où il leur a été attribué sinon les modificateurs seront passibles d’un recours devant la justice et c’est maintenant seulement que l’OPGI se rend compte qu’il y a agression sur l’esthétique de la ville par ces modifications sauvages. L’Office va-t-il prendre acte de toutes les modifications opérées sur les logements de l’OPGI à travers le territoire de la wilaya ?      

B. Boufaden
Dimanche 26 Janvier 2014 - 17:04
Lu 101 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+