REFLEXION

MASCARA : Des handicapés marginalisés



D’après des sources concordantes, 90 % des personnes handicapées à travers le territoire vivaient sans aucune activité susceptible de les réinsérer dans le monde du travail. Et ceux qui exercent une activité toucheront une somme dérisoire estimée à 3000.00 DA, dans le cadre du filet social, un montant qui ne permet de nourrir un nouveau né. Même pas et comment un adulte marié pourra subvenir à ses besoins avec somme? Dans le volet logements, un seul handicapé est autorisé à en bénéficier les centaines d’autres doivent tenir leur mal en patience.  Dans le secteur sanitaire certains handicapés sont contraints, à notre sens c’est l’état qui devrai-prendre en charge toute personne qui dispose un handicape (physique, moteur, mental….etc.).          

F. Hadi
Samedi 25 Décembre 2010 - 11:19
Lu 274 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+