REFLEXION

MASCARA : ‘’Daâdouâa’’ et ‘’Siamo’’ arrêtés par la 3ème sûreté urbaine



Les éléments de la brigade de police judiciaire relevant de la troisième Sûreté urbaine de Mascara sont parvenus, avant-hier, à arrêter deux individus auteurs de vols au marché hebdomadaire de gros faisant usage d’armes blanches pour menacer leurs victimes. Les faits remontent au début de semaine en cours suite à  des renseignements parvenus au dit service indiquant que des individus à bord d’un véhicule agressaient les commerçants du marché de gros des fruits et légumes de Mascara. Ces malfaiteurs commettent des vols en menaçant les victimes avec des armes. Immédiatement, le marché a été placé sous surveillance avec l’intensification des patrouilles pédestres aux alentours effectuées notamment pas des policiers en civil. Soudain, l’attention des policiers fut attirée par le véhicule concerné qui se trouvait stationné dans un angle du marché. A la vue des policiers, le conducteur a tout de suite pris la fuite laissant derrière lui deux autres individus, l’un d’eux torse nu et un couteau à la main. Lors de leur arrestation, les suspects ont manifesté une violente résistance en sortant des armes blanches. Il s’est avéré qu’ils étaient sous l’effet de l’alcool et des psychotropes. Une fois contrôlés, les suspects ont été conduits au poste de police pour investigation. Il s’agit du dénommé B.A, 33 ans, surnommé « Daâdouâa » et D.M.A, 28 ans, surnommé « Siamo », tous les deux repris de justice. L’investigation a permis d’identifier plusieurs commerçants victimes des agissements de ces délinquants et qui n’ont pas osé déposer plainte par crainte des menaces répétées. Après l’accomplissement des procédures légales, les suspects ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Mascara qui les a placés en détention. Nous signalons que l’arrestation de ces délinquants a été accueillie avec satisfaction tant par les commerçants du marché que par leurs clients. De plus, ils ont été sensibilisés par les éléments de la police sur l’importance de dénoncer de tels actes et de telles personnes aux services de police qui demeurent mobilisés.             

B. Boufaden
Vendredi 11 Septembre 2015 - 15:51
Lu 101 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+