REFLEXION

MASCARA : Commémoration de la mort d’Ahmed Zabana



A l'occasion de la célébration du 57émeanniversaire de la mort d'Ahmed Zabana, la wilaya de Mascara et l'organisation nationale des moudjahidine ont  tenu à rendre un vibrant hommage à celui qui fut le premier  guillotiné pour l'amour de la patrie. Un riche programme a été tracé à cette occasion, ce 19 juin, où la famille révolutionnaire et le wali se sont dirigés vers la ville de Zahanapour commémorer cet événement par  la lecture de la Fatiha,  l’écoute de l’hymne national et le dépôt d'une gerbe de fleurs au niveau du carré des martyrs de la ville de Zahana. Durant ces festivités, plusieurs cités d’habitation ont baptisées aux noms des martyrs de la région où M. le wali a ordonné au chef de la daïra d’accélérer l’avènement des cités non achevées pour être prêtes avant le 9 Juillet 2013 et d’ajouter, « il faut sommer les entreprise à faire vite, il y a notre argent qui est engagé ». Il y a eu l’inauguration d’une école primaire de type B1 à Zahana suivie d’une course de la cavalerie et de la fantasia locale. Une exposition de photos historiques; de métiers artisanaux et de livres a été organisée au milieu de la place publique de la ville. Les visiteurs et les invités venus des quatre coins de la région de Béni Chouigrane ont assisté à la projection du film révolutionnaire retraçant le parcours du chahid Ahmed  Zabana par le ciné bus, une opération de don de sang a eu lieu pas loin du domicile du martyr, héros de la nation qui a été fêté comme il se doit.  Le martyr a grandi  dans le quartier populaire d'El-Hamri à Oran. Militant dès son jeune âge, il fut membre de l'aile militaire de l'organisation secrète. Fervent défenseur de la cause nationale, il s'orienta vers la formation de cellules de l'organisation. Il se distingua par sa participation à l'attaque de la poste d'Oran aux côtés d'autres grands révolutionnaires. Son engagement armé lui a valu plusieurs arrestations et incarcérations au niveau de nombreuses maisons d'arrêt. En 1954, il fut désigné par Larbi Ben M'hidi, responsable de zone, chargé de préparer la révolution. Après avoir dirigé plusieurs opérations militaires, Zabana a été arrêté après avoir été blessé lors de la bataille de GharBoudjelida. Le 21 avril 1955, le martyr a été présenté devant le tribunal militaire d'Oran qui l'a condamné à mort. De la prison de Barberousse, il fut transféré vers Serkadji où il sera guillotiné un 19 juin 1956 à 4 heures du matin. Sa dernière lettre adressée à ses parents  dont des copies ont été distribuées à l’assistance résume amplement la personnalité du chahid, qui a sacrifié sa vie pour l'honneur et l'indépendance du pays. Plusieurs compagnons  du chahid et des membres de sa famille ont été honorés au lycée portant son nom, les  lauréats  de la  meilleure  œuvre de recherche sur la vie du chahid Ahmed Zabana ont été également  récompensés à la fin de cette journée historique.                              

B. Boufaden
Dimanche 23 Juin 2013 - 13:16
Lu 350 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+