REFLEXION

MASCARA : Célébration de la journée internationale de la liberté d’expression



L’association des fêtes de la commune de Tighennif a pris l’initiative, une première du genre pour inviter les journalistes et correspondants locaux pour les honorer à l’occasion de cet évènement. Le Président de l’Association et le P/APC de Tighennif et les représentants de la société civile ont fait partie pour apprécier le geste, autour d’une table, plusieurs avocats  sont intervenus dont certains ont accusé ouvertement la presse de ne pas avoir agi au vu de l’état de dégradation que la ville de Tighennif, oubliant que la gestion revient aux élus et à l’administration ainsi que la société civile qui n’a pas agi. Les quelques journalistes et correspondants présents n’ont pas laissé passer l’occasion pour dire ce qu’ils avaient sur le cœur à l’égard des élus qui font du journaliste « leur ennemi juré au lieu de partenaire ». Le Président de l’association des fêtes a passé à l’octroi d’attestations d’honneur puis une collation, le fait le plus marquant c’est ces ‘’facebookeurs’’ qui ont été honorés au même titre que les journalistes.   

B. Boufaden
Mardi 3 Mai 2016 - 18:48
Lu 128 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+