REFLEXION

MASCARA : C’est l’Aid, tout le monde est absent !?



En vous rendant au niveau de certaines de nos administrations, vous trouvez des bureaux vides ou fermés, renseignement pris, on nous répond   que tout le personnel de l’administration est préoccupé par l’achat du mouton, revenez après l’Aid ! Nos administrateurs trouvent le prétexte pour justifier leur absence, oubliant qu’ils sont fonctionnaires et qu’ils encaissent un salaire pour lequel ils doivent faire un travail. Si tout le monde s’amuse à s’absenter durant toute une semaine avant l’Aid et quelques jours après, l’Etat doit revoir son économie parce qu’il y a risque de banqueroute, une journée d’absence en vaut son pesant d’or. Les citoyens de leurs côtés doivent patienter et prendre leur mal en patience surtout pour les cas d’urgence, ce phénomène on le constate même durant le reste de l’année, certaines institutions son connues pour leur taux d’absentéisme et ils sont en nombre important, n’a-t-on  pas appris qu’il  y a le  droit et  le devoir ? Le pauvre Algérien ne cherche que ses droits, il n’a jamais parlé de devoirs.            

B. Boufaden
Samedi 12 Octobre 2013 - 22:00
Lu 49 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+