REFLEXION

MASCARA : Ain Bent Soltane sort enfin de l’anonymat

La wilaya de Mascara a changé de look de fond en comble dans le positif bien évidemment et c’est l’impression qui se dégage partagée par les citoyens de la Cité de l’Émir Abdelkader et ce, depuis ces quatre dernières années depuis l’installation à la tête de la wilaya, de M. Ouled Salah Zitouni. Les grues montées ici et là dénote de l’ampleur du chantier dans divers secteurs dans la ville même de Mascara et le rythme effréné des réalisations dans différents sites de la région de Beni Chougrane.



La dernière en date, c’est celle du réaménagement du « Trig El Oued » situé dans la ville de Mascara en double voie et un peu plus haut un vrai chef d’œuvre sur le plan architectural  du point de vue de la sauvegarde du patrimoine et vestiges du passé, un pan de l’Histoire et de la mémoire collective de la région. La source d’Ain  Bent Soltane dans le vieux quartier de Bab Ali qui tombait dans la désuétude et l’oubli  renaît de ses cendres et refait surface, à la grande joie des habitants de ce quartier antique.  Le wali nous l’a affirmé à maintes reprises qu’il fera de ce lieu un joyau qui fera honneur à la grande dimension historique de la ville de l’Émir Abdelkader et maintenant c’est chose faite,  nous avons fait un petit tour ce jeudi et nous nous sommes aperçus de visu que les travaux engagés  sont un signe de bonheur et de fierté à plus d’un titre.  Le socle en matériaux nobles qu’est le marbre sur lequel  devait s’ériger la statue de la négresse « El KHADEM »  qui va surplomber cette fontaine fera de Mascara, un haut lieu de culture et de villégiature à tous les égards en ce sens que l’innovation et le développement local tous azimuts sont à l’honneur dans la wilaya. Les tours d’habitation à plusieurs étages, les parkings modulaires à étages, les pôles urbains ici et là,  le pôle universitaire et agricole et d’autres infrastructures, sont des atouts majeurs qui font la grandeur de cet effort déployé dans ce chapitre du renouveau  sans tambour battant ni trompette. L’opinion de la population est favorable avec ce que vient de réaliser les responsables. À l’image du témoignage de cette habitante de la ville prénommée Hadja Aïcha qui se tenait à quelques mètres du chantier nous disait :  « quand j’ai vu venir ces engins pour démolir les murs d’Ain Bent Soltane j’étais hors de moi, j’ai même pleuré, parce que des gens m’ont fait savoir que le Wali allait supprimer la source, mais quand j’ai vu ce qui vient d’être réalisé, eh bien je dirais merci M. le Wali que Dieu vous Protège», de son côté Si Abdelkader un autre habitant rencontré sur place nous interpella ; « écoutez, je vois que le Wali est vraiment intelligent, il a respecté le vœu des Mascariens qui sont très rattachés à cette source, l’eau continue de couler et c’est tant mieux ».  Mme. Souad, une Mascarienne ajouta : « ce quartier vient de voir le jour, une rénovation tout à l’honneur de Mascara que nos élus apprennent enfin ce que veut dire aimez sa ville ».                                                               

B. Boufaden
Mercredi 10 Décembre 2014 - 10:43
Lu 680 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+