REFLEXION

MASCARA : Aïd El Adha, une ambiance de fête

A l’occasion de l’Aïd El Adha, la Sûreté de wilaya de Mascara a rendu visite aux enfants et leur a donné le sourire et en concrétisation du principe de la police de proximité, et en renforcement des liens étroits entre les différentes franges de la société et la police, les services de la Sûreté de wilaya de Mascara ont organisé, durant la journée du 12 septembre 2016, une visite de solidarité au profit des enfants malades admis au service de pédiatrie de l’hôpital Meslem Tayeb à Mascara.



Cette visite effectuée par des cadres de la police de différents services, à leur tête le chef du service de wilaya de la santé, de l’action sociale et des sports, avait pour but de partager la joie de l’Aid avec cette frange de la société privée de fêter cette occasion avec leurs familles à cause de la maladie. Les cadres de la police ont pris des nouvelles des enfants en leur offrant des cadeaux symboliques, en présence de leurs parents, avant de leur souhaiter un prompt rétablissement. Les parents des enfants malades ont accueilli cette initiative avec joie en remerciant les policiers pour ce clin d’œil et en leur souhaitant de la réussite dans leur noble mission visant à assurer la sécurité du citoyen et du pays. En cette même occasion, les policiers ont souhaité les vœux de l’Aid aux médecins et personnels de l’hôpital qui ont à leur tour remercié la police pour cette initiative. La journée qui précède l’Aid a vu une ambiance indescriptible au vu de ces ménagères qui ont pris le chemin du marché tôt le matin pour l’achat des épices, devant ces étals où se dégage une odeur des jours d’antan, à la recherche de la saveur pour leurs plats préférés et c’est d’ailleurs l’occasion pour nos femmes pour montrer leur savoir-faire culinaire. Les rues étaient prises d’assaut par les vendeurs de charbon et les ustensiles nécessaires pour les barbecues. Pour les hommes, c’est la ‘’souika’’, cette année, les maquignons ont créé le souk au bas de la ville, à proximité du village agricole Nouari Hamou, il y avait une ambiance folle heureusement qu’on ne déclare aucun accident sur la déviation reliant la RN 4 à la RN 14 avec le mouvement qui était et ces manœuvres dangereuses. Ce qu’on remarque cette année c’est l’absence presque totale des familles au niveau des cimetières le premier jour de l’Aid.

B. Boufaden
Mardi 13 Septembre 2016 - 17:24
Lu 111 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+