REFLEXION

MASCARA : 7 ans de prison ferme pour viol sur mineure



MASCARA : 7 ans de prison ferme pour viol sur mineure
La cour criminelle de Mascara avait eu à traiter ce mercredi une affaire qui a défrayé la chronique et dépasser de loin les faits judiciaires, qu’elle a eu à enrôler dans cette session criminelle. En effet, durant cette audience, les parents de la victime d'une famille conservatrice, ont préféré que le procès soit tenu à huit clos, aussi l’audience s’est déroulée sans la présence de la victime. les faits de cette affaire se sont déroulés à partir du 12 Juillet 2009 lorsque la victime, une mineure se rendant chaque jour au centre de formation professionnelle de la ville de Sfisef ou elle suivait une formation dans le domaine de la coiffure, fût interpellée par l'accusé B.M 27 ans. Après une brève rencontre, les deux personnes échangent leurs numéros de téléphone, à partir duquel allait naitre une catastrophe sans précédent, qui gâchera l'avenir de la fille et brisera celle de sa famille. Quelques temps après, les deux personnes se fixent un rendez vous , l'accusé prend la fille et l'emmène dans un logement à Sidi Bel Abbes, Le mis en cause expliquera que le logement en question appartient à l'une de ses sœurs, car selon lui, il est issu d’une famille très aisée et ce, dans le but de tromper sa victime et ajoutera qu’une autre de ses sœur habite en Emirats et le plus grave, dans tout ce scénario, c’est qu’il avancera que le mari de sa sœur est un Ambassadeur dans un des pays Arabe. IL mit sa victime en confiance avant d'abuser d'elle et pris des photos en tenue d'Eve avec lesquelles il entame une opération de chantage, un moyen qui lui permettra de soutirer de sa victime des sommes d'argent, chose qu'elle fera par crainte de voir ses photos être divulguées. Plus de 30 Millions furent soutirés à la victime. Voyant que les choses s'aggravaient, l'accusé conseille à sa victime de mettre le feu à la maison paternelle afin d'effacer toute trace. Chose qui fut exécutée à la lettre. Le domicile familial part en fumée et depuis, la fille perd de ses capacités et son comportement devient soupçonneux. Les parents voyant que leur fille se comportait différemment et anormalement, finiront par cracher le morceau, avant de se rendre chez ses tantes à Ghriss dans la wilaya de Mascara. C’est alors que le père adresse une déposition au procureur, cela suite aux agissements de l’accusé, qui ne voulait pas arrêter à harceler leur fille, car celui-ci voulait encore de l’argent et exigea de sa victime qu’elle lui remette 15 Millions pour payer ses dettes, aussi lui donnera-t-il un rendez vous à Ghriss, aussi dans le but de lui demander sa main. La fille avise la police et avec les agents de la sureté de Ghriss, un piège est tendu à l'accusé qui ne tarde pas à se présenter au rendez vous fixé ou il fût pris dans les filets de la police. Devant le barreau, l'accusé reconnait le viol, mais nie l'ensemble des accusations qui lui sont reprochés et avance qu'il a demandé la main de la fille et elle lui avait été refusé par ses parents. Le procureur, a requis à son encontre 10 ans de prison ferme; après délibération, il est condamné à 7 ans de prison ferme.

B.Boufaden
Dimanche 11 Juillet 2010 - 11:22
Lu 547 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+