REFLEXION

MASCARA : 5 familles n’ayant pour toit que la clémence de Dieu



Cinq familles de la rue Sidi Bouamrane vivent dans une vieille habitation qui sert de Haouch collectif et chacune de ces familles a une seule pièce dans un  état de dégradation avancée, puisque les
toits sont faits de planches qui sont sur le point de céder devant le poids de l'âge de la bâtisse. Plus de vingt personnes vivant dans ce ghetto emploient un seul sanitaire, les taupes et d'autres reptiles
cohabitent sans gène avec ces personnes qui sont l’objet de toutes sortes de maladies dû à l’insalubrité et les odeurs de l'humidité qui se dégagent,  femmes et enfants sont contaminés d'allergies, le vieux quartier de baba ali est composé dans sa totalité de vieilles bâtisses dont certaines sont sur le point de s'écrouler.                               

B.Boufaden
Vendredi 7 Février 2014 - 17:20
Lu 57 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+