REFLEXION

MASCARA : 35 Hémodialysés lancent un S.O.S

Les hémodialysés affectés auprès de la clinique privée du Docteur Bentamou se trouvent privés de leurs séances d'hémodialyse depuis jeudi, disent ils, faute d'un litige qui oppose la CNAS à la clinique à propos des paiements.



MASCARA : 35 Hémodialysés lancent un S.O.S
Les malades sont utilisés par l'un et par l'autre pour régler leur litige. La clinique Bentamou a suspendu les paiements de ses créances envers la CNAS, qui lui exige un médecin néphrologue comme stipule la convention disent les responsables de la CNAS. Le directeur de la CNAS confirme ces dires en ajoutant, que toute clinique dont le nombre de ses malades dépasse la trentaine doit obligatoirement avoir un néphrologue; Les malades qui se sont présentés à la clinique comme à leur habitude pour subir leurs séances d'hémodialyse furent surpris par un refus du responsable de la clinique. Dans un état de santé critique ces malades passent la journée entre des vas et viens entre la clinique, la CNAS et la Wilaya dans le seul but de trouver une âme charitable pour les orienter vers une structure qui peut les prendre en charge. Une première solution a été trouvée, c'est de diriger ces malades vers les hôpitaux de Tighennif, Mascara, Ghriss et Mohamdia en attendant que soit régularisée la situation. Certains ne pouvaient pas se rendre dans les hôpitaux désignés, faute de la distance qui les sépare de leurs domiciles et ne peuvent rester vers le tard voire jusqu'à minuit, d'autres veulent être autorisés à se rendre auprès d’une clinique privée même hors de la wilaya. D'un autre coté, ce qui se sont présentés à l'hôpital de Mascara, disent n'avoir fait que 2H3O au lieu de 4H comme prévu par leur médecins traitant. A ce propos, on s'est présenté au niveau de la Direction de l'hôpital pour en savoir plus mais le directeur refuse de nous recevoir, et pourtant l'hôpital n'est pas partie prenante du litige, le seul problème d'horaire se pose, chose qui est l'agissement d'une ou d'un infirmier zélé. Le directeur par l'intermédiaire de sa secrétaire nous oriente vers la direction de la santé de la Wilaya.

B. Boufaden
Lundi 21 Juin 2010 - 10:49
Lu 671 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+