REFLEXION

MASCARA : 17 familles cohabitent avec les rats



MASCARA : 17 familles cohabitent avec les rats
En effet, 17 Familles, tous locataires dans une ancienne bâtisse située à la rue NouariHamou, la plus part d’entre eux des veuves avec des enfants à charge, demeurant dans leurs majorités dans une ou deux pièces qu’elles louent à prix fort voire 3.OOO DA/mois et une avance inimaginable or que ces pièces ont des plafonds qui peuvent tomber à tout moment sur la tête des occupants, des murs fissurés qui font peur en les regardant, des odeurs nauséabond que dégagent les sanitaires qui se déversent directement dans les avaloirs de la grande cour, qui sont d’ailleurs bouchés. Cette grande cour enferme également des dépendances qui sont inutilisées voire à l’abandon, qui demeurent le fief des chats errants, des taupes et même des reptiles. Ces lieux ne peuvent être approchés vu les odeurs qu’elles dégagent et le risque qu’elles présentent, pour les enfants en particulier. Cette bâtisse ne présente aucune, sinon la moindre, commodité. Il se trouve qu’au plan sanitaire, les enfants qui y habitent avec leurs parents ou avec leurs mères sont tous atteints de maladie chronique comme l’allergie, l’asthme et autres. Ces innocents cherchent le jour où ils peuvent s’épanouir comme l’ensemble dans une maison au sens propre du mot. Peut-être que leurs parents ont spéculé dans un endroit pour se déplacer dans l’autre dans le but d’en profiter, mais l’enfant demeure victime de l’agissement de ses parents, voire la petite Fatima avec la serpillière à la main qui vous pose la question : « je sais qu’ils ne vont pas nous donner un logement comme la dernière fois »? Que peut-on répondre à cette innocente ?

B.Boufaden
Lundi 16 Mai 2011 - 12:02
Lu 273 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+