REFLEXION

MAROC : Une prostituée atteinte du sida se transforme en "viral killer"



A Agadir, une jeune prostituée ayant contracté le virus du sida décide de se venger des hommes en leur faisant avaler du ketchup mêlé à son sang. Une jeune femme exerçait à Agadir le plus vieux métier du monde. Jusque-là, rien de bien extraordinaire ni, malheureusement, de bien nouveau sous ce soleil où fleurissent de plus en plus de sordides histoires de prostitution qui ont quitté les colonnes des faits divers pour faire régulièrement la Une des journaux. Rien de bien extraordinaire si ce n’est que la jeune femme en question a fini par tomber enceinte d’un de ses clients, un client parmi d’autres dont elle ignore évidemment l’identité et qui, de plus, lui a transmis le virus du sida. Nul doute que chacun aurait été pris de pitié pour cette jeune femme si elle n’avait décidé, pour se venger des hommes, de se transformer en une sorte de serial killer d’un genre bien particulier. Ainsi, ne sachant à qui s’en prendre dans le malheur qui la frappait, elle a fomenté le plan le plus machiavélique qui soit et  entrepris d’infecter le plus grand nombre possible d’hommes en… mêlant son sang au ketchup servi dans les restaurants ! Selon des sources judiciaires contactées par Le360, la jeune femme a été surprise, dans un restaurant du centre-ville d’Agadir, en train de verser le sang coulant de son doigt qu’elle avait auparavant  tranché à l’aide de la lame d’un couteau, dans la sauce rouge qu’elle avait choisie pour son incarnat qui aurait dû parfaitement seoir à ses inconcevables desseins. Crime aveugle, qui aurait néanmoins pu être parfait, n’eût été le regard averti et salvateur d’un client. Les autorités ont jusqu’ici entouré du plus grand secret cette histoire, survenue il y a une dizaine de jours, pour éviter de créer une psychose collective avant d’en savoir plus sur cette affaire. Affaire rendue publique aujourd’hui que, selon les mêmes sources précitées, toute crainte est écartée, la "viral killer" ayant été appréhendée avant d’avoir pu faire ingurgiter à qui que ce soit son premier mortel breuvage.                   

Nadine
Samedi 21 Septembre 2013 - 22:00
Lu 7835 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+