REFLEXION

MARINE LE PEN TENTE DE LEGITIMER LA TORTURE DURANT LA GUERRE D’ALGERIE : Retour à "la gégène de papa" Le Pen

Le député radical de gauche Alain Tourret, a qualifié mercredi en commission des Lois de «scandale absolu» les propos de Marine Le Pen qui avait tenté de légitimer la torture, lors de son intervention devant la presse et il a demandé à la ministre de la Justice d'engager des poursuites à son encontre. «C'est la première fois depuis la guerre d'Algérie» qu'un responsable politique s'exprime ainsi, a-t-il ajouté, estimant que «légitimer la torture» est «un scandale absolu».



Interrogée ce mercredi par la chaine BFMTV, la présidente du Front national a indiqué que dans les cas où une «bombe –tic-tac tic-tac tic-tac– doit exploser dans une heure ou deux et accessoirement peut faire 200 ou 300 victimes civiles», «il est utile de faire parler la personne». «Même sous la torture?» a interrogé le journaliste. «Avec les moyens qu'on peut», a répondu Marine Le Pen. Ainsi,  les propos de Marine Le Pen sur la torture continuent de susciter l'indignation au milieu politique français, et ce rétropédalage n'a pas semblé convaincre tout le monde. Pour Le Roux c’est le retour de «la gégène de papa». En effet, le chef de file des députés socialistes Bruno Le Roux, a estimé  ce mercredi que les propos équivoques de Marine Le Pen sur le recours à la torture est le retour de "la gégène de papa". "Elle a réagi avec ce qu'elle est. La gégène est dans les gènes des Le Pen. Pour elle, c'est très normal", a déclaré, Bruno Le Roux, devant la presse, après des propos de la présidente du Front national semblant légitimer la torture. Le président du groupe du (PS), a fait référence à Jean-Marie Le Pen, accusé à plusieurs reprises de torture pendant la guerre d'Algérie. " De son côté , le porte-parole du PS, Corinne Narassiguin,  a vivement fustigé l'attitude de la présidente du FN: «Cette désinvolture à l'égard du respect des droits humains est choquante. Son rétropédalage par Tweet face aux réactions négatives ne fait que confirmer la légèreté avec laquelle elle aborde ce sujet. Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF n'y est pas allé de main morte non plus: «Torture: le vrai visage de Marine Le Pen car par le passé, son père, Jean-Marie Le Pen avait évoqué avoir pratiqué des «interrogatoires poussés» durant la guerre d’Algérie.

Riad
Mercredi 10 Décembre 2014 - 16:34
Lu 483 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+