REFLEXION

MARCHE D’AIN SEFRA ET MARCHE COUVERT : Les éboueurs impuissants devant tant de saletés



Il a été constaté de visu et à maintes reprises que certains marchands de fruits et légumes exerçant au niveau du marché couvert du centre ville ainsi que celui d’ Ain Sefra, chaque soir en fin de journée, laissent derrière eux trop de déchets et de produits invendus (pourris) qui rendent les endroits situés à proximité de ces marchés et les environs insalubres, puisqu’après le départ de ces marchands, les habitants de la ville se voient confrontés à ces amas d’ordures qui transforment les rues en une véritable décharge où tout y est abandonné, décombres, ordures, sachets en plastique éventrés, cartons et autres objets. Des détritus qui jonchent ces endroits, laissant apparaitre un spectacle désolant où les odeurs fétides sont générées par ces déchets surtout le weekend. En effet, malgré la mobilisation et les efforts des éboueurs face à l’incivisme de certains de ces marchands, ceux-là ne parviennent pas à maitriser la situation et surtout avec les fortes chaleurs qui règnent en cette période. La situation devient incontrôlable et les odeurs dégagées de ces amas d’ordures sont insupportables et peuvent être les causes dans plusieurs cas de maladies. Donc, on peut conclure que l’incivisme de ces commerçants est à l’origine de cette situation désastreuse, ces derniers affichent un grand laisser-aller quant au nettoiement de ces lieux avant de les quitter. Devant une telle situation dégradante et le non-respect de l’environnement, il est souhaitable pour que nos élus locaux prennent des sanctions sévères à l’encontre de ces pollueurs.                             

Tayeb.Bey.Aek
Lundi 19 Août 2013 - 11:37
Lu 214 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+