REFLEXION

MANIFESTATION CULTURELLE A BECHAR : Les S.M.A en pleine action

Au cours de la semaine dernière, des manifestations culturelles et notamment le Mawlid Ennabaoui Echarif ont eu lieu dans toutes les communes de la wilaya. En outre, ce jour du 18 févier a bien marqué la commémoration du jour du Chahid qui est un jour national marquant l'arrosage du territoire par le sang de nos glorieux martyrs.



Ce jour mémorable a été accompagné par de nombreuses visites et d'inaugurations dans les différents quartiers de la ville. Le wali, M. Abdelghani Zâalan, et sa délégation ont procédé à l’ouverture d'une polyclinique, d'un centre de toxicomane au quartier de Djeniène Daifallah, ainsi que la réouverture de la piscine semi olympique à Béchar Djédid. L'institut national spécialisé de la formation professionnelle a été baptisé au nom du Chahid Ahmed Zabana. A cette occasion, les scouts musulmans algériens (S.M.A) de Béchar ont commémoré ce jour illustre hors de la ville dans la localité montagneuse de Messouer. Pour valoriser le 18 février, les S.M.A de Béchar ont organisé le samedi une sortie baptisée au nom du feu Zineddine Kadda. M. Oudda Ahmed, 67 ans, ancien directeur et ancien doyen des S.M.A de 1953 jusqu'à ce jour sans interruption, au camp de Messouer, nous a raconté le parcours du défunt Zineddine Kada qui a été choisi délibérément pour commémorer cette date historique sachant que lors de sa jeunesse, il a fait partie de l'O.S (organisation secrète), créée justement le 18 février 1947. Z.K qui a adhéré aux mouvements scouts. Dès son enfance, il a participé au camp national de Tlemcen, tenu à Lalla Setti en juillet 1945. Il fut désigné en novembre 1949 chef de meute adjoint, fonction qu'il va occuper jusqu'à l'interdiction d'activer prononcée par les autorités de l'occupation à l'encontre du groupe El-feth de Béchar. A l'instar de tous les chefs et routiers S.M.A, Zineddine Kada continue à la lutte armée en qualité de résistant. Au lendemain de l'indépendance, il s'intégra à la banque nationale d'Algérie en qualité de simple fonctionnaire, puis il gravit les échelons pour devenir directeur de l'unité bancaire de Béchar. Cette sortie à Messouer qui fait partie d'une série d'activités organisées par la branche des doyens regroupe non seulement les anciens scouts structurés mais également les chefs en activité dont les commissaires de la Mouhafada de Béchar. Néanmoins, les scouts savent bien choisir le lieu pour des sorties. La vallée de Messouer, dans la commune de Kenadsa, servait de ralliement à A.L.N (armée de libération nationale). Parmi les buts assignés à de tels regroupements, la perpétuation des traditions scoutes qui ont fait leurs valeurs dans le passé. En effet, au cours de cette sortie ambiante, où la bonne humeur était le thème principal de la journée des activités scoutes ont été mises en pratique telle que la réalisation de table à manger et bancs ainsi que des trous de détritus confectionnés avec des moyens de bord. Puis par patrouille, les chefs ont débattu justement le thème de la journée pour mettre en exergue les belles qualités du scoutisme. Les éléments de chaque patrouille ont discuté par ailleurs les sujets concernant l'organisation du regroupement au profit des épouses et des cheftaines, prévue le 12 mars prochain à Taghit et ce, à l'occasion de la journée internationale de la femme. Notons que deux autres activités de grande importance sont programmées au cours de cette année. D'abord un petit camp à Ouriyah localité de Moughel et une sortie commune à toutes les branches au barrage d’Ouakda, pour célébrer la journée du scout. Par ailleurs, deux rassemblements sont programmés, l'un le 5 mars de l'année en cours, sous forme de veillée funèbre à la mémoire de l'ancien chef scout Benabderrahmane Seddik, décédé le 31 janvier de cette année. Le second rassemblement est un feu de camp sous forme d’Ouâada dans le cadre des festivités marquant le 49ième anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale. L'effectif des scouts de la wilaya de Béchar se compose de professeurs d'université, d'universitaires, enseignants et autres. Cet effectif compte 80 anciens scouts structurés et 2000 scouts actifs sont répartis en 57 groupes et 15 autres groupes sont des scouts rif. A savoir que l'ensemble des activités entreprises par la branche des doyens est à la charge exclusive des anciens scouts qui mettent en pratique le système '' D'' débrouillardisme. Au cours de la journée chaque élément s'est occupé de sa tâche. Des ateliers ont été organisés avec un test pratique suivi d'un classement symbolique dans le camp. Les groupes des fanions du lion et du guépard ont été classés les premiers, le fanion de la gazelle au troisième rang celui de l'aigle a été classé au dernier rang.

Mohammed Ismail
Dimanche 20 Février 2011 - 23:02
Lu 887 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+