REFLEXION

MALGRE LES NOMBREUX PROJETS ANNONCES PAR LE GOUVERNEMENT : Un déficit de 3 millions de logements enregistré en Algérie

Le déficit en matière de logements en Algérie a dépassé durant l'année 2014, trois millions d’unités, ce qui menace d’une persistance de la crise, malgré les efforts du Gouvernement pour la résoudre, au moment où presque 40 millions d’Algériens sont contraints de partager sept millions d'unités.



Le président de la Fédération des Agences Immobilières, Abdelhakim Aouidet,  a précisé que l'Algérie a enregistré un déficit en logements pendant l'année 2014 de plus de 3 millions d'unités, du fait que les chiffres officiels des autorités révèlent que 7 millions d'unités de logement peuvent suffire pour abriter 40 millions d'Algériens à un taux de 6 personnes par appartement, à un moment où la réalité contredit les déclarations et statistiques du gouvernement « faussés » selon lui, particulièrement qu’un million de logements en Algérie sont inexploités, en plus d'un grand nombre d'Algériens qui n’ont pas demandé l’acquisition de logements décents soit par la formule location vente, soit par la formule du social, du fait qu’ils ne disposent pas de l'argent nécessaire. L’interlocuteur a ajouté que  les Algériens souffrent d'une grave crise du logement, qui est devenue  leur principale préoccupation, malgré les efforts du Gouvernement pour éradiquer cette crise, cependant, celui-ci a enregistré un déficit de 3 millions d'unités, du fait que 7 millions de logements ne sont pas suffisants pour abriter 40 millions d’algériens, ajoutant que quatre personnes dans un appartement est un taux raisonnable pour les Algériens à travers la fourniture de 10 millions de logements pour absorber le déficit et éliminer les appartements étroits. Le président de la Fédération des Agences Immobilières, Abdelkrim Aouidet, a considéré que  la crise du logement actuelle se poursuivra, si le Gouvernement ne tracera pas de programmes annuels réguliers pour l’éliminer, et qu’il ne faut pas se contenter de programmes quinquennaux que les autorités parient sur eux tous les 5 ans.       

Touffik
Dimanche 21 Décembre 2014 - 10:59
Lu 170 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+