REFLEXION

MALGRE LE DISPOSITIF SECURITAIRE MIS EN PLACE : Racket, agressions et vols

De nombreux citoyens venus en véhicules avec leurs femmes et enfants, dénoncent le comportement scandaleux des gardiens des aires de stationnement au niveau des Andalouses. Ces citoyens venus se rafraîchir le soir après la rupture du jeûne, estiment que ces gardiens font du racket.



MALGRE LE DISPOSITIF SECURITAIRE MIS  EN PLACE : Racket, agressions et vols
Selon certains témoignages recueillis, l’afflux des familles constitue une opportunité pour ces racketteurs, qui exercent l’intimidation et la violence si l’automobiliste refuse de payer le prix demandé. Sans être inquiétés outre mesure, ces racketteurs utilisent des faux tickets de parkings et exigent 200 dinars pour chaque stationnement. D’autre part, il faut noter que de nombreux citoyens ont saisi les autorités locales, afin qu’ils puissent prendre les mesures nécessaires pour éradiquer ce phénomène et permettre aux familles de bénéficier des commodités de la quiétude et de la sécurité. D’autre part, il faut noter qu’à l’approche de la célébration de la fête de l’Aïd El Fitr, de nombreux citoyens et commerçants rencontrés, à M’dina Djadida, dénoncent l’absence de sécurité suffisante permettant à la fois aux commerçants et aux consommateurs, d’effectuer leurs achats sans contraintes et en sécurité. Sur ce plan, il faut souligner que malgré le renforcement du dispositif de sécurité pris par les différents services de sécurité, la situation ne s’est pas améliorée au niveau de certaines zones et rien ne semble dissuader certaines bandes de malfaiteurs d’agir sans être inquiétées outre mesure. Pour la dernière décade du mois sacré de Ramadhan, l’appréhension des citoyens devient de plus en plus présente, notamment pour ceux appelés à retirer de l’argent des bureaux de postes ou des banques et qui s’inquiètent d’être délestés de leurs argent à la sortie des bureaux de postes ou des banques, d’où la nécessité de renforcer le dispositif sécuritaire à leur niveau. D’autre part, il faut noter la recrudescence de la violence, qui a été enregistrée durant ce mois de jeûne.

Ramzy
Samedi 27 Août 2011 - 10:41
Lu 234 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+