REFLEXION

MALAISE SOCIAL : Un troisième décès par immolation par le feu en Algérie

Un Algérien qui s'était immolé par le feu a succombé à ses brûlures tandis qu'un autre a tenté d'en faire autant près d'Alger.



MALAISE SOCIAL : Un troisième décès par immolation par le feu en Algérie
Le jeune algérien de 26 ans qui était sans emploi et sans logement, est mort samedi à l'hôpital de Constantine où il avait été admis la veille après s'être aspergé d'essence dans la localité de Medjana, près de Bordj Bou Arreridj. Il s'agit du troisième décès par immolation enregistré en Algérie depuis la mi-janvier. L'autre homme qui a tenté de s'immoler était le père d'une fillette handicapée. Il s'est aspergé d'essence mais n'a pas pu y mettre le feu. Des employés de la banque devant laquelle il se trouvait ont réussi à l'en empêcher. Il entendait protester contre le refus de la direction de lui octroyer une aide financière pour soigner sa fille.La majorité des agences BDL de la région d'Alger ont fermé en signe de solidarité avec cet employé contractuel depuis 18 ans. Il s'agit de la dixième tentative d'immolation connue en Algérie depuis le déclenchement en janvier d'un mouvement de mécontentement social qui a provoqué des émeutes dans la foulée de la "révolution du jasmin" en Tunisie.




Trois tentatives d’immolation par le feu au Maroc


Les faits se sont déroulés à Smara et Béni Mellal, où un magasin avait été promis à une victime. Concernant le cas survenu à Casablanca, les autorités démentent tout lien avec les événements tunisiens. Deux hommes ont tenté de s'immoler par le feu vendredi 21 janvier, l'un au Sahara occidental l'autre dans le centre du Maroc, portant à trois le nombre de ces tentatives depuis les événements de Tunisie, a affirmé samedi le quotidien arabophone Assabah. Selon Assabah, l'homme, arrivé récemment au Sahara occidental en provenance de Tindouf, où est basé le Polisario, a tenté de s'immoler à Smara mais les autorités marocaines sont intervenues et l'ont transporté à l'hôpital. Les autorités locales contactées par l'AFP ont affirmé de leur côté que l'homme "avait menacé de se suicider par le feu, mais n'avait pas mis sa menace à exécution". Un témoin a précisé qu'il avait "versé de l'essence sur le sol et y avait mis le feu, mais avait été retenu au moment où il allait entrer dans le feu".Une autre tentative a eu lieu à Béni Mellal (centre). L'homme, âgé de 41 ans, est un marchand ambulant de 41 ans à qui les autorités avaient promis un magasin, a indiqué Assabah. Selon les autorités, l'homme a été légèrement brûlé à une main.Vendredi, une troisième tentative a eu lieu à Casablanca (100 km au sud de Rabat). L'agence marocaine MAP a précisé que l'homme avait tenté de s'immoler à la suite de problèmes "d'héritage". a été admis dans un hôpital à Casablanca, mais ses jours n'étaient pas en danger, ont indiqué les autorités locales à l'AFP. C'était la première tentative de suicide par le feu signalée au Maroc après les récentes tentatives d'immolation dans plusieurs pays de la région à la suite de la révolte en Tunisie.

Ismain
Dimanche 30 Janvier 2011 - 23:01
Lu 814 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+