REFLEXION

MAGHNIA - TLEMCEN : Arrestation d’une douanière en possession de 10 gr de cocaïne

Les services des douanes du poste frontalier à la région de Boukanoun située aux confins de (Bab El Assa), ont procédé à l’interception d’un groupe de contrebandiers en possession de 5 gr de mercure rouge, un produit très couteux entre les mains de personnes à bord d’un véhicule à destination du Maroc selon des sources concordantes.



Ce produit très onéreux, et très sollicité dans les marchés noirs, se trouve généralement dans les centres hospitaliers et il est utilisé dans les imageries médicales. Cette opération est la deuxième, après une semaine, suite au démantèlement d’un autre réseau en possession de 250 gr de mercure mélangé à d’autres produits pour augmenter son poids selon la même source. Par ailleurs, les éléments de la brigade régionale de lutte contre le trafic de drogue auraient procédé à l’arrestation d’une douanière âgée d’une trentaine d’années en possession de 10 gr de Cocaïne, sur l’autoroute Est –Ouest, alors qu’elle se rendait de Maghnia à Oran selon la même source. Une enquête approfondie a été ouverte par ces mêmes services en vue de connaitre les ramifications de cette affaire qui met en accusation un agent de douane. D’un autre côté, les services de la police judiciaire de Maghnia ont pu arrêter un baron d’une quarantaine d’années lors d’une perquisition de son domicile à la cité « El Matmar », et la saisie de 15 Kg de kif traité prête à la commercialisation en détail et en semi gros selon la même source. Par ailleurs et dans le même contexte, les éléments de la police judiciaire de la Sûreté de daïra de Ghazaouet, ont démantelé un réseau spécialisé dans le trafic de psychotropes, composé de six individus qui affriolaient souvent les jeunes de cette région côtière, pour leur vendre leur poison très nocif à l’esprit et à la personnalité humaine,  souvent à de fortes sommes d’argent selon la même source. Les six suspects du réseau ont été appréhendés suite à de fiables informations atterries au niveau des services de la police judiciaire mettant en cause la présence de psychotropes qui se vendent en catimini en ville au profit des jeunes par un groupe de malfaiteurs, et suite à ces informations, une souricière a été élaborée par ces mêmes services de sécurité qui a permis d’arrêter les trafiquants en flagrant délit précise la même source.  

GA
Samedi 7 Décembre 2013 - 16:37
Lu 935 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+