REFLEXION

M. SOLTANI BELGHALi, P/APW de MOSTAGANEM A « REFLEXION » : « Je refuse de faire allégeance à Shab Chkara »

A la veille de l’opération de vote des primaires au FLN, pourla désignation du candidat du parti aux énatoriales, M.Belghali Soltani, président de l’assemblée populaire de wilaya, nous a contactés pat téléphone pour nous faire part de son indignation et s’élève contre les agissements de certains cadres du FLN dont le député Abdelhamid Si-Affif ainsi que l’actuel responsable de la Mouhafada.



M. SOLTANI BELGHALi, P/APW de MOSTAGANEM  A « REFLEXION » :  «   Je refuse de faire allégeance à Shab Chkara »
Il dira en substance : « Je dénonce avec vigueur les agissements et les plans diaboliques fomentés dans les coulisses par ces deux responsables, et qui sont contraires à l’éthique politique et aux principes fondateurs de notre parti, le front de libération national », il enchaine : « Je suis complètement abasourdi par la campagne menée par ces deux cadres contre ma candidature aux primaires, préférant celle de M. Belghali Bendehiba que je respecte d’ailleurs en sa qualité de militant, cette préférence ne se base sur aucun critère politique, ni un choix d’homme, mais tout simplement pour me barrer la route», dira t-il et d’ajouter : « Ces coups bas, ne datent pas d’hier, mes deux détracteurs, me tiennent rancune depuis les élections locales de 2007, où ils ont vu les noms de certains de leurs disciples retirés des listes des candidats des APC et de l’APW par l’organe central du parti. Pas seulement, ils sont allés encore plus loin ces jours-ci en mettant en tentant de mettre en place une alliance avec les adversaires politiques du parti, en effet, ils seraient à l’origine des orientations qui auraient été données à plusieurs élus-maires de voter en faveur du candidat RND le mois de décembre prochain, bafouant ainsi toutes les règles déontologiques de la pratique politique en violation du règlement intérieur du parti et des directives de M. le secrétaire général du Bureau de l’Exécutif du FLN M.Abdelaziz Belkhadem. Au moment où ils devaient se pencher sur la sensibilisation des élus à l’effet de mieux souder les rangs du parti, ceux-là optent quasiment pour déstabiliser le parti à Mostaganem et n’agissent qu’à la division de ses rangs qui concourt à sa perte et leur permettre de régner dans les eaux troubles». M.Belghali Soltani, sûr de lui nous a déclarés comme pour mettre un terme à toutes les supputations : « Je suis le candidat du FLN et je gagnerai les primaires contre la volonté de mes détracteurs, car je suis absolument sûr de la confiance placée en moi par les élus et les militants du parti qui me l’ont d’ailleurs prouvé à moult occasions». Et de conclure : « Le revirement total de ces deux cadres du parti en faveur du candidat du RND, laisse supposer beaucoup de choses qui n’augurent rien de bon pour le parti et chacun prendra ses responsabilités historiques dans la mission politique qu’est la nôtre, et je leur dirai que le FLN vaincra même si vous entendez mener une campagne contre son candidat qui refuse de faire allégeance à « Shab Chekara ». Tels ont été les propos de M.Belghali Soltani avant-hier après-midi lors d’un entretien téléphonique avec la rédaction du journal. Pour rappel, M.Soltani Belghali a déjà donné le ton, par le passé comme rapporté dans l’une de nos éditions (Voir Réflexion du dimanche 15.11.2009) en dénonçant comme li l’a dit : « certaines personnes s’érigeant en donneurs de leçons, appelés « Shab Chkara » essaient par tous les moyens d’entacher la crédibilité des élections et celle de l’appareil politique local, son parti ajouta t-i a ses principes et ses constances et en aucune manière, il ne dérogera au respect de ces principes, les militants du FLN ne sont pas corrompus au point d’aller se permettre l’achat de quelques voix avec de l’argent, cela n’a jamais été la cas au sein de notre formation politique ». Ces mises au point ne sont pas fortuites selon certains observateurs qui ont pignon sur rue plus particulièrement qu’elles interviennent à la veille de l’organisation des primaires qui sont prévues entre les 20 et 26 du mois courant. Par ailleurs, quelque soit le candidat du FLN, ce dernier aura devant lui le redoutable adversaire du RND, en l’occurrence M.Maïzia Mansour, élu, membre de l’assemblée populaire de wilaya (APW), qui a été plébiscité par les élus de son parti dans un climat démocratique et dans la transparence la plus totale par 89 voix contre 36 pour son rival, le maire de Stidia M.Hamou Si-Djillali. Le candidat du RND demeure un sérieux candidat dit-on, dont le FLN et les autres partis devraient se méfier. Pour le candidat du parti de Moussa Touati, le FNA, celui-ci est déjà connu, il s’agit de M.Mekboul Hebib. En attendant que tous les partis auront désigné leurs candidats respectifs, les tractations dans les coulisses vont bon train pour d’éventuelles alliances le jour « J ».

Ahmed Mehdi
Dimanche 15 Novembre 2009 - 23:01
Lu 1128 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+