REFLEXION

M’SILA : Arrestation d’un entrepreneur pour tentative de corruption

Les services du groupement de la gendarmerie nationale de « El Khabana », wilaya de Msila, auraient procédé à l’arrestation d’un entrepreneur qui avait tenté de corrompre le chef de groupement en lui proposant une somme de 100 millions de centimes en échange de revenir sur sa décision pour ne pas mettre son engin roulant en fourrière, après qu’il avait été surpris de pillage de sable sans autorisation selon des sources concordantes.



Les faits de cette affaire remontent à la journée de lundi dernier vers 16 H de l’après midi, quand une information parvenue au groupement de la gendarmerie nationale, faisant état de la présence d’un individu qui était en train de voler du sable dans un lieu appelé, « Oued Maytar » à la commune de « Maarif » à M’sila selon la même source. Tout de suite après  une enquête a été lancée  au sujet de cette affaire, mobilisant les gendarmes qui ont rapidement réagi en se rendant sur le lieu en question pour vérifier l’information. A l’arrivée des gendarmes, ils ont trouvé tous les équipements nécessaires qui permettent le pillage du sable. A leur vue, le chauffeur qui manipulait l’engin pour l’extraction du sable, a pris la fuite en courant en abandonnant le matériels sur place selon la même source. Quant au propriétaire du matériel, qui était un jeune homme de 30 ans, en tant qu’entrepreneur, a été repéré sur le lieu de l’extraction du sable, sans qu’il se sauve lui aussi, mais il a été questionné par les gendarmes sur l’existence du matériel en question dans ce lieu exactement, alors il a répondu qu’il appartenait à son père et qu’il était en train d’extraire du sable sans autorisation. Devant cette infraction, les services de la gendarmerie nationale ont informé le procureur de la République prés le tribunal de Boussaada des faits graves qui détruisent l’environnement, et qui a demandé l’ouverture d’une enquête. A  cet effet des instructions ont été données, et le matériel a été saisi et mis en fourrière au niveau de la commune. Le chef du groupement ayant réintégré son bureau, fut abordé par le dénommé ‘HM) propriétaire du matériel saisi qui proposa au chef de la gendarmerie  la somme de 100 millions de centimes en guise de pot de vin  en contrepartie de la récupération de son matériel qui avait fait l’objet de saisi. Immédiatement le manant a été saisi, et l’entrepreneur corrupteur a été arrêté, en informant aussitôt le procureur de la République prés le tribunal de Boussada qui a ordonné sa présentation par devant le tribunal, une fois l’enquête en cours sera terminée précise la même source.

Touffik
Mercredi 26 Mars 2014 - 16:46
Lu 301 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+