REFLEXION

M. LEBGAA MOUSSA, DIRECTEUR DES RESSOURCES EN EAU DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM A ‘’REFLEXION’’ : ‘’Nous aspirons à atteindre un taux de couverture hydraulique à l’échelle de la wilaya de 99% d’ici fin 2016’’

Aujourd’hui dimanche 22 mars 2015 à l’occasion de la Journée Internationale de l’eau, le journal Réflexion tient à publier l’entretien accordé à notre Rédaction par le Directeur des Ressources en Eau de la wilaya de Mostaganem M. Lebgaâ Moussa dernièrement au siège de la Direction des Ressources en Eau, afin d’éclairer et d’informer en exclusivité les habitants de la région de l’état réel du riche patrimoine hydrique dont dispose le département ainsi que des projets en cours et à venir dans le secteur, éminemment important et vital pour le développement local et la vie quotidienne des populations.



Pour l’histoire de cette journée internationale, un bref aperçu historiographique s’impose: L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 22 décembre 1992 la résolution A/RES/47/193 qui déclara le 22 mars de chaque année "Journée mondiale de l'eau", à compter de l'année 1993, conformément aux recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED). Pour cela, l’Algérie à l’instar des autres nations du monde célèbre en grandes pompes cette journée symbolique et très importante pour l’existence même de l’être humain puisqu’il est évident que l’eau c’est la vie. La wilaya de Mostaganem particulièrement ne sera pas non plus en reste, car une journée spéciale est concoctée par la Direction des Ressources en Eau. Pour cela, nous avons jugé utile et important d’interviewer le Directeur des Ressources en Eau de la wilaya de Mostaganem afin de nous éclairer sur la situation des ressources hydrauliques disponibles actuellement.
 
Réflexion : Quelle est la situation globale des ressources hydrauliques au niveau du territoire de Mostaganem?
M. LEBGAÂ Moussa : L’état  des ressources en eau au niveau de notre wilaya est vraiment très satisfaisant, puisque nous enregistrons un excédent en eau potable disponible grâce à nos trois sources d’alimentation à savoir le dessalement d’eau de mer, le barrage de Kramis et le projet du M.A.O qui alimente trois régions de l’Ouest du pays. Les chiffres sont là pour prouver et étayer nos propos, en effet, l’exercice hydraulique 2014-2015 est exceptionnel en terme d’apport pluviométrique puisque de septembre 2014 à février 2015 nous avons enregistré 200 mm de pluie. La wilaya de Mostaganem a franchi le cap des 94% concernant le raccordement de ses communes et douars au réseau d'eau potable. Un pourcentage très satisfaisant surtout quand on sait qu'il y avait, à peine une décennie, certains faubourgs et douars situés dans des contrées éloignées qui souffraient du manque d’eau potable. Cette opération a été accomplie grâce au raccordement, au réseau de l'AEP aux douars de la commune de Mesra et de ceux de Bouguirat. Les autorités locales donnent une priorité aux secteurs dits névralgiques pour être constamment suivis et développés tels ; l'hydraulique moteur très important pour le développement économique et agricole de toute la wilaya.

Quelles sont les sources principales d’approvisionnement en eau potable de la wilaya ?
Notre département est alimenté en eau potable grâce à deux grands réservoirs stratégiques dans notre mission de mobilisation de la ressource hydraulique ; les barrages situés  à l’Est, (Kramis et Kerrada) ainsi que la station de dessalement d’eau de mer sise à la plage de Sonaghter (Commune de Mostaganem). Actuellement le volume global d’approvisionnement en eau potable est de 300 millions de m3 et nous aspirons à atteindre un taux de couverture hydraulique de 99% d’ici fin 2016, ce qui représente le ‘’top’’ en matière d’alimentation en eau. Mostaganem est leader national avec ce taux car nous enregistrons un excédent important en ressource hydraulique ce qui nous permet d’exporter le surplus d’eau vers les régions d’Oran et Arzew en application du programme du M.A.O.
Les chiffres de février 2015 approuvés par le Ministère des Ressources en Eau prouvent et attestent de cette bonne situation hydraulique dans notre wilaya.

De futurs projets hydrauliques à Mostaganem ?
Oui, bien sûr. Nous envisageons l’aménagement d’oued Aïn Sefra qui traverse le centre-ville de Mostaganem, sur 5,2 kilomètres dont le projet a été inscrit dernièrement dans le cadre du programme complémentaire. La réalisation d’une conduite principale aux abords de l’oued pour l’évacuation des eaux usées vers la station de pompage et ensuite la station d’assainissement de la Salamandre. L’aménagement de production d’eau Chéliff-barrage de stockage Kerrada-Station de traitement et adduction du couloir Mostaganem – Arzew – Oran, (M.A.O) en vue de transférer 155 millions de m3/an, pour l’alimentation en eau potable du couloir Mostaganem – Arzew – Oran.

 

Entretien réalisé par AZZI. S. Mohsen
Samedi 21 Mars 2015 - 15:39
Lu 504 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+