REFLEXION

M.HOUARI AISSA INTERPELLE LE MINISTERE DES MOUDJAHIDINE :Un ancien moudjahid dans la précarité !

Il n’a jamais imaginé qu’un jour il serait dans la précarité dans son pays libre et indépendant. On ne veut pas lui reconnaitre sa qualité de moudjahid en dépit des papiers qui lui sont délivrés par la France qui l’a emprisonné à deux reprises pour le chef d’inculpation relatif à sa relation directe avec la révolution.



M.HOUARI AISSA  INTERPELLE LE MINISTERE DES MOUDJAHIDINE :Un ancien moudjahid dans la précarité !
Houari Aissa se démène en vain depuis une dizaine d’années auprès des instances des anciens moudjahidine à tous les niveaux pour la régularisation de sa situation .Personne ne daigne lui répondre malgré les dizaines de correspondances restées sans suite adressées au ministère des anciens moudjahidine .Ce vieil homme qui à un certain moment de sa jeunesse avait refusé d’être récompensé par un statut de moudjahid pour son engagement dans la libération de son pays. Ce qui rend malheureux Houari Aissa c’est le fait que quand il a eu besoin de son pays on lui a tourné le dos et il n’a même pas eu le droit à une réponse ne serait ce négative. Dans sa lettre adressée à la presse qui semble être son dernier recours, notre interlocuteur a évoqué sa situation sociale très critique et son état de santé qui s’est détérioré sinon a-t-il souligné je n’aurais jamais revendiqué ce droit. La France qu’il a combattu et qui l’a incarcéré à deux reprises en 1958 et en 1960 a répondu à sa première correspondance pour lui délivrer les attestations de détention et d’arrestation par les militaires du 21ème régiment de Oued Sbâa à côté de Telagh dans le sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès .Le ministre français de la défense atteste que «Houari Aissa a été arrêté et placé en assignation à résidence surveillée le 12 mars 1958 pour des motifs en relation directe avec la rébellion », il a été de nouveau arrêté le 29 octobre 1960 pour les mêmes motifs pour être libéré  le 31 janvier 1961 . Aujourd’hui Houari Aissa vit difficilement avec un pécule de 5000 DA par mois.  A t il droit à un statut d’ancien moudjahid ? Cette question demeure malheureusement sans réponse jusqu’à présent.

D M
Lundi 5 Novembre 2012 - 01:00
Lu 560 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+